Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Matériaux – La reprise se précise

Matériaux – La reprise se précise

2 décembre 2016
<span>Matériaux</span> – La reprise se précise

Avec une hausse prévue des livraisons de granulats (+ 0,5 %) et béton prêt à l’emploi (+ 2,5 %), l’activité a repris cette année pour les exploitants de carrières et de centrales à béton. Une tendance qui devrait se poursuivre l’an prochain. L’Unicem table sur une nouvelle progression des ventes de cailloux (+ 2 %) et de liant (+ 3 %).
Après une année 2015 caractérisée par une baisse significative de l’activité des carriers et des producteurs de béton prêt à l’emploi (-7,2 %), « 2016 s’inscrit progressivement dans un mouvement plus porteur », se réjouit Michel André, président de l’Unicem. Sur les dix derniers mois, l’indice matériaux de l’organisation professionnelle a augmenté de 0,8 %. « C’est la fin d’un cycle baissier qui dure depuis 2008, hors le rebond enregistré en 2011 », souligne Michel André. Et la « dynamique » qui s’est affirmée ces derniers mois apparait suffisamment forte pour se poursuivre l’an prochain.
2017 en croissance
Amorcée fin 2015, la reprise des ventes de granulats et de béton s’est essoufflée au printemps (sous l’effet des grèves et des intempéries notamment) avant de retrouver de la vigueur au troisième trimestre (+ 5,4 %). Sur dix mois, les livraisons de cailloux se sont stabilisées (-0,3 %) mais elles devraient augmenter de 0,5 % cette année à 324,6 millions de tonnes. Celles de liant se sont redressées elles aussi au dernier trimestre (+ 3,4 %). Entre janvier et octobre, elles se sont appréciées de 2,1 %. D’ici à décembre, elles devraient augmenter de 2,5 % à 35,6 millions de m3. En dépit de ce redémarrage, les livraisons de granulats et de béton restent à un niveau historiquement bas, celui des années 80 pour les premières; et celui des années 2000 pour les secondes (0,6 m3). Encourageant, la tendance à la reprise parait « relativement robuste. » Cette année, les ventes de granulats progresseraient de 2 % à 333 millions de tonnes et celles de béton de 3 % à 36,8 millions de m3. Pour l’essentiel, la croissance devrait être tirée par le résidentiel et la mise en chantier de 15 000 logements supplémentaires mais les travaux publics, qui retrouvent des couleurs, pourraient accentuer le mouvement.
J.D

Présidentielle : cinq propositions

A l’approche de la Présidentielle, l’Unicem formule cinq propositions d’une « relance durable de l’activité » ordonnées autour de trois axes. Un, responsabiliser la commande publique avec la création d’un label des bonnes pratiques RSE et réformer les appels d’offres pour accorder plus de poids aux facteurs non financiers (emploi local, développement durable) dans leur notation. Deux, assurer la cohérence des politiques publiques en stabilisant le cadre législatif (permis d’exploitation de carrière…) et en simplifiant les normes. Trois, lancer un « pacte de croissance » pour soutenir l’investissement (dans les infrastructures numériques notamment) et l’innovation (recyclage…). A cet égard, l’Unicem suggère de sortir les investissements de la dette publique.