Suivez-nous :         application      kit média      
Accueil - Marchés - Matériaux – Le pôle « VRD & génie-civil » de Stradal ouvre une unité de production dans l’Ouest

Matériaux – Le pôle « VRD & génie-civil » de Stradal ouvre une unité de production dans l’Ouest

18 avril 2017
<span>Matériaux</span> – Le pôle « VRD & génie-civil » de Stradal ouvre une unité de production dans l’Ouest

Le « leader de la préfabrication béton » a réorganisé son outil de production en Loire-Atlantique. Le pôle « VRD & génie-civil » de l’entreprise vient de regrouper les unités de fabrication de la région nantaise aux Terres Rouges, à Chaumes-en-Retz (commune née de la fusion d’Arthon-en-Retz et Chéméré).

20170302_095040L’entreprise a profité de cette réorganisation pour augmenter sa capacité de production, en vue de répondre à la demande des maîtres d’ouvrage et des entreprises qui participeront aux nouveaux projets de construction et de rénovation d’infrastructures dans le Grand Ouest et sur l’arc Atlantique.

Elle en a profité aussi pour élargir son offre. Un bâtiment est consacré à la fabrication de produits sur mesure ou à démoulage différé destinés aux chantiers de génie civil.

Pour l’essentiel, les Terres Rouges produiront des éléments en béton armé ou non armé pour les chantiers de travaux publics, de VRD (Voirie et réseaux divers) et de génie civil : aménagement urbain (bordures, pavés, dalles) ; réseaux d’assainissement (tuyaux, fonds de regards de visite, têtes d’aqueducs de sécurité…) ; énergie et réseaux secs (chambres de télécommunications…).

stradal-3La nouvelle usine occupe 60 salariés. La moitié des collaborateurs du site des Sorinières (18 personnes) a accepté le transfert. 28 emplois ont été créés localement. Installée sur 14 hectares avec un hall de 8 500 m2, un atelier de fabrication de 1 000 m2 et une terrasse extérieure de 500 m2, elle mobilise quatre centrales à béton et six machines spécialisées dans la fabrication des différentes pièces en béton.

Elle possède également un laboratoire équipé de deux bancs d’étanchéité et de trois presses d’essais, ainsi qu’un atelier de maintenance pour l’entretien des moules, le dépannage et la réalisation de certaines pièces.

Pour améliorer les conditions de travail de ses salariés, l’industriel a mis en place un carrousel de circulation de certains éléments (chambres de télécommunication). Par ailleurs, il privilégie le béton auto-plaçant (absence de vibrations) pour le coulage des pièces à démoulage différé.

J.D