Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Matériaux – Malgré un hiver difficile, les livraisons de granulats et de béton restent bien orientées

Matériaux – Malgré un hiver difficile, les livraisons de granulats et de béton restent bien orientées

27 février 2018
<span>Matériaux</span> – Malgré un hiver difficile, les livraisons de granulats et de béton restent bien orientées

« Après une fin d’année 2017 plutôt dynamique, les premières données du mois de janvier délivrent des signaux assez difficiles à interpréter du point de vue conjoncturel », indique la dernière note de conjoncture de l’Unicem.

L’organisation professionnelle y voit deux raisons principales. A commencer par « les crues et les inondations qui ont fortement perturbé l’activité. » En moyenne, la pluviométrie cumulée sur les mois de décembre et janvier est la plus forte enregistrée en France depuis 1959, souligne la note de conjoncture.

Conséquences : de nombreuses carrières hexagonales et des centrales à béton franciliennes qui n’ont pu être approvisionnées en granulats par la Seine se sont arrêtées de fonctionner. « A l’arrêt depuis le 20 janvier environ, certains sites n’ont toujours pas ré-ouvert à ce jour, la décrue étant lente et la remise en état difficile. Des surcoûts d’exploitation et de transport seront à déplorer, d’autant que l’arrivée de la neige début février est venue rajouter aux difficultés logistiques existantes, compliquant la mise en place du report modal par la route », observe l’Unicem.

Par ailleurs, la comparaison de l’activité sur un an est compliquée par le fait que l’activité du mois de janvier 2017 « avait déjà été très sensiblement ralentie » par les conditions hivernales.

« Pour autant, estime la note de conjoncture, la meilleure orientation conjoncturelle ne semble pas devoir être remise en cause. Si la deuxième partie de janvier a été très impactée (et sans doute aussi une partie du mois de février avec, en plus, l’arrivée de la neige), l’activité du début de l’année, quant à elle, semble s’être amorcée sur un rythme plutôt vigoureux. »

Comment ont évolué les livraisons de cailloux et de béton prêt à l’emploi (BPE) sur la période considérée ? En janvier, les premières se sont repliées de 7,8 % par rapport à décembre et de 1,6 % par rapport à janvier 201. De novembre à janvier, elles se sont stabilisées par rapport aux trois mois précédents (- 0,4 %) mais restent en hausse de 2,6 % comparées sur un an.

« Signe que la demande est restée vigoureuse », les livraisons de BPE ont augmenté de 1,2 % par rapport à décembre et de 13,5 % par rapport à janvier 2017, certaines productions en “bord à quai” ayant pu être transférées sur des sites “terrestres”. De novembre à janvier, elles se sont appréciées de 2,4 % par rapport aux trois mois précédents et de 9,8 % sur un an.

J.D

Crédit photo : Colas