Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Maintenance ferroviaire – Les chantiers 2016

Maintenance ferroviaire – Les chantiers 2016

8 février 2016
<span>Maintenance ferroviaire</span> – Les chantiers 2016

En déplacement dans l’Yonne le 5 février, Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux Transports, a présenté la carte des chantiers ferroviaires 2016 avec Jacques Rapoport, président de SNCF Réseau. Une enveloppe de 4,9 milliards d’euros est prévue pour l’entretien et le renouvellement du réseau. 1 500 chantiers sont programmés, 1 000 km de voie seront remplacés et 480 aiguillages renouvelés.

Sécuriser et moderniser le réseau ferroviaire : fixée par le secrétariat d’Etat aux Transports, cette priorité a poussé SNCF Réseau à reporter en 2015 le démarrage des travaux de nouveaux chantiers de développement d’un à deux ans au profit de l’amélioration du réseau existant. L’opérateur ferroviaire public s’est attaqué à sa modernisation pour en stopper le vieillissement puis à le régénérer, sachant que l’âge moyen d’une voie est de 33 ans en France, contre 17 en Allemagne.

4,7 milliards d’euros ont été investis l’an passé dans la maintenance et la rénovation du réseau, 1 500 chantiers réalisés, 1 000 km de voies et 400 aiguillages renouvelés. Cette année, 4,9 milliards sont alloués à l’entretien et au renouvellement, un chiffre en augmentation de près de 5% par rapport à l’an passé : 2,3 milliards pour la maintenance courante et 2,6 milliards pour la régénération. 480 aiguillages seront remplacés et 350 postes créés pour renforcer les équipes de maintenance. Une enveloppe de 1,3 milliards est destinée à l’Île-de-France, où plus de 175 aiguillages seront renouvelés.

Pour renforcer ses capacités d’intervention sur les chantiers, SNCF Réseau prévoit de se doter de méthodes innovantes. « Il s’agit par exemple de s’appuyer sur des grues à haute technologie, capables de poser dans un environnement contraint des aiguillages pré-assemblés ; ou encore sur des trains-usines, qui permettent le renouvellement d’un kilomètre de voie par jour. Un nouveau train à haute performance, adapté aux zones denses comme l’Île-de-France, sera opérationnel dès début 2017 », annonce le secrétariat d’Etat.

J.D

Chiffres clés 2016

4,9 milliards d’euros investis en 2016 (dont 1,3 milliards en Île-de-France)

1 500 chantiers programmés

1 000 km de voie remplacés

480 aiguillages renouvelés, dont plus de 175 en Île-de-France

20 gares supplémentaires, dont 13 en Île-de-France