Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Infrastructures – La troisième ligne du métro de Toulouse se dessine

Infrastructures – La troisième ligne du métro de Toulouse se dessine

24 décembre 2015
<span>Infrastructures</span> – La troisième ligne du métro de Toulouse se dessine

Présenté par le Syndicat mixte des transports toulousains (SMTC-Tisseo), le tracé de base de la troisième ligne du métro de Toulouse dessine un arc de 21 km entre l’ouest, le sud et l’est de l’agglomération (8 km pour les tronçons optionnels). Jalonnée par dix-sept stations, Toulouse Aerospace Express, ainsi qu’elle a été baptisée, nécessitera un investissement de 1,72 milliards d’euros, ce qui en fait le plus grand projet de transport en France, derrière celui du Grand Paris. Un ballon d’oxygène pour le BTP régional.

Ce tracé a été étudié pour multiplier les points de connexion : ligne A (Marengo SNCF) et B (François Verdier et La Vache) ; tramway Envol (rond-point Jean Maga) ; téléphérique Urbain Sud à Montaudran ; liaisons avec l’aéroport Toulouse Blagnac et la gare Matabiau. Les deux tiers environ de la liaison seront construits en souterrain pour un coût au kilomètre évalué entre 80 et 90 millions. Au planning de réalisation, les études préliminaires et l’adoption du tracé définitif sont prévus entre 2016 et 2018 ; la concertation et enquête publique, entre 2018 et 2019 ; les travaux, entre 2019 à 2024.

Deux autres grands projets sont lancés parallèlement à celui de la troisième ligne du métro : le « bouquet » de lignes de bus à haute fréquence Linéo et le téléphérique urbain sud. Celui-ci enjambera la colline de Pech David et la Garonne entre Paul Sabatier et l’Oncopôle. Il sera prolongé entre Basso Cambo (terminus ouest de la ligne A de métro) et Montaudran (connexion avec la troisième ligne).

J.D