Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Infrastructures – Grand Paris Express : des chantiers responsables

Infrastructures – Grand Paris Express : des chantiers responsables

28 novembre 2016
<span>Infrastructures</span> – Grand Paris Express : des chantiers responsables

Les travaux montent en puissance sur les chantiers du Grand Paris Express. Dans cette perspective, la Société du Grand Paris (SGP), la Fédération nationale des travaux publics et son antenne francilienne ont signé une convention visant à promouvoir de bonnes pratiques sur les aires de travaux. Différentes mesures seront prises pour responsabiliser les chantiers et améliorer leur acceptabilité sociale.

Le partenariat noué entre la SGP et les professionnels des travaux publics vient formaliser des pratiques dont certaines sont déjà mises en oeuvre dans le cadre des marchés existants, rappelle un communiqué. Philippe Yvin, président de la SGP, ajoute : « Ce partenariat avec les acteurs des travaux publics prolonge la démarche de co-construction mise en oeuvre depuis l’origine du projet. La formalisation de cette coopération va permettre de conduire ce grand chantier dans ces conditions optimales d’exemplarité, dans la droite ligne des engagements pris par la Société du Grand Paris en faveur de l’emploi, de l’insertion et du respect des habitants pendant les travaux. »

Bonnes pratiques

En vertu la convention passée avec les entreprises, la SGP s’engage à ce qu’une part minimale de 20% de chaque marché soit confiée à des PME. Certaines dispositions juridiques visent à fluidifier les relations contractuelles. Par ailleurs, les modalités de la clause d’insertion sociale (5% du volume d’heures du chantier) seront fixées avec les professionnels. Ceux-ci s’engagent également à respecter le code de l’environnement et à former leurs personnels en conséquence. Les signataires s’accordent aussi sur les conditions de traitement des déblais de chantiers : transport multimodal, traçabilité, valorisation… Il s’accordent encore à favoriser l’emploi local et à lutter contre le travail illégal et la concurrence déloyale. Enfin, les entreprises membres des deux fédérations professionnelles se mobiliseront informer les riverains des chantiers et notamment, à désigner des correspondants bien identifiés sur les sujets de communication de proximité.

Formation aux métiers des travaux publics

La convention met particulièrement l’accent sur la formation aux métiers des travaux publics. Lancée par la SGP, l’Académie du Grand Paris doit former les jeunes à ces métiers pour pourvoir les emplois générés par les chantiers du métro automatique. Au-delà, il doit offrir aux jeunes des perspectives d’insertion durable dans les entreprises qui s’installeront autour des gares du Grand Paris Express. La SGP et la FRTP Île-de-France s’impliqueront dans des actions de formation pilotes. Ces actions innovantes feront l’objet d’un suivi et d’un bilan spécifique. Différents  événements seront organisée  informer les lycéens, les apprentis, les étudiants oules  demandeurs d’emploi sur les opportunités offertes par le Grand Paris Express.

J.D

Photo : chantier du prolongement de la ligne 14.