Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Grands Travaux – Coup de pousse de l’État en faveur de la LGV Bourdeaux-Toulouse

Grands Travaux – Coup de pousse de l’État en faveur de la LGV Bourdeaux-Toulouse

29 avril 2021
<span> Grands Travaux <span/> –  Coup de pousse de l’État en faveur de la LGV Bourdeaux-Toulouse

En s’engageant en faveur du financement à hauteur de 4,1 milliards d’euros, l’État donne un coup d’accélérateur au projet de liaison ferroviaire à grande vitesse entre les deux métropoles. 

Il  s’agit d’une avancée majeure dans l’avancement de ce projet, attendu en Nouvelle Aquitaine et Occitanie depuis plus de 30 ans, auquel les deux régions et les villes de Toulouse et de Bordeaux ont apporté leur soutien. Une société de projet à créer, réunissant les deux régions et les deux métropoles, portera le chantier. Le coût de la ligne à grande vitesse de 200 kilomètres, approche les 7 milliards d’euros. Sa réalisation mettra la capitale d’Occitanie à un peu plus de 3 heures de Paris contre 4 heures actuellement. L’annonce intervient après que l’État a confirmé le financement à hauteur de 1,38 milliard d’euros de la ligne à grande vitesse (LGV) Marseille-Nice et des engagements pour l’autre projet de LGV entre Montpellier et Perpignan. Pour cette dernière, l’enquête publique réclamée par les élus commencera avant la fin de l’année pour une déclaration d’utilité publique en 2022
J-N.O

Photo : Les travaux pourraient démarrer dès 2034, pour une mise en service de la LGV Bordeaux-Toulouse à l’horizon 2030.