Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Géotechnique – Geotec rachète le belge Verbeke

Géotechnique – Geotec rachète le belge Verbeke

12 septembre 2017
<span>Géotechnique</span> – Geotec rachète le belge Verbeke

Numéro trois français des études géotechniques, Geotec annonce le rachat du premier géotechnicien belge, Verbeke. Avec cette opération, l’entreprise poursuit son internationalisation. Dans l’hexagone, elle espère aussi s’appuyer sur les compétences de Verbeke pour se développer dans la géothermie sur sondes.

Actif dans les études géotechniques et environnementales et l’installation de solutions de géothermie sur sonde (plus de 100 m de profondeur), Verbeke réalise près de 9 millions de chiffre d’affaires avec 70 collaborateurs.

Spécialisé dans les études géotechniques, mais aussi dans la conception et la construction de matériel ad hoc, Geotec affiche quant à elle près de 50 millions de C.A avec 450 collaborateurs répartis dans une vingtaine d’agences en France et en Afrique. L’entreprise s’appuie également sur 140 ingénieurs, sur 90 ateliers d’investigations in-situ et sur 5 laboratoires.

Internationalisation

La dernière acquisition, qui fait suite au rachat de Senelabo au Sénégal l’an passé, concrétise la stratégie d’internationalisation de Geotec. « Avec l’acquisition de Verbeke, le chiffre d’affaires de Geotec hors de France représente dorénavant plus de 20% », déclare Olivier Barnoud, son président. Cette nouvelle opération de croissance externe en annonce d’autres. Dans les cinq ans à venir, Geotec s’est fixé d’atteindre 80 millions de chiffre d’affaires, dont 30% réalisés à l’étranger.

Synergies

Olivier Bernoud insiste sur la complémentarité de Verbeke et de Geotec: « Des synergies techniques et commerciales importantes ont déjà été mises en évidence au profit des deux groupes, du fait de leur proximité géographique et leur complémentarité en termes d’offres de prestations géotechniques. »

Le repreneur espère bénéficier de l’expérience de Verbeke en géothermie. Du reste, il se prépare à mettre ses références en avant : 130 sondes de 125 m pour l’OTAN à Bruxelles, 500 de 65m à Rekkem ou encore, 175 de 90m pour un hôpital Bruxellois. Objectif : « Développer la géothermie sur sonde en France. » Précision : « Le savoir-faire (de Verbeke) complète les compétences de Geotec en termes d’études environnementales (sites et sols polluées, études hydrogéologiques, hydrauliques…) ».

J.D

Chiffres clés

. Geotec

50 millions d’euros de chiffre d’affaires

450 salariés

7 filiales, dont une au Sénégal

N° 3 des études géotechniques en France

Cinq spécialités : géotechnique, environnement, diagnostic structure, maritime, risques naturels

. Verbeke

9 millions d’euros de chiffre d’affaires

70 collaborateurs

N°1 des études géotechniques en Belgique

Deux spécialités : géotechnique, géothermie