Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Géosynthétiques – Des solutions pour lutter contre l’érosion

Géosynthétiques – Des solutions pour lutter contre l’érosion

25 avril 2016
<span>Géosynthétiques</span> – Des solutions pour lutter contre l’érosion

Organisée récemment à Marne-la-Vallée (IFSTTAR) par le Comité français des géosynthétiques, une journée technique sur l’intérêt des géosynthétiques pour la protection contre l’érosion a réuni plusieurs dizaines de professionnels, chercheurs, producteurs, ingénieurs et entreprises de travaux ou de stockage de déchets. L’occasion de détailler les multiples applications de ces produits en polymère et d’évoquer quelques retours d’expérience emblématiques.

Capteurs géosynthétiques à fibre optique

Tencate Geosyntetics présente des capteurs géosynthétiques à fibre optique connectés à une instrumentation déportée pour l’auscultation de grands linéaires de digues et de levées. Cette instrumentation interroge les câbles optiques intégrés dans le géosynthétique et acquiert des données relatives aux déformations et aux variations de température pour localiser les problèmes (fuite, mouvement…). La solution a été éprouvée en Chine sur le fleuve Jaune pour comprendre le phénomène de déformation du pied des épis protecteur placés sur ses berges. Elle a été utilisée également pour localiser une fuite sur une digue d’un canal hollandais avec un capteur en pied et un autre en tête. Dans le deux cas, explique la société, elle a démontré sa sensibilité, sa précision et sa fiabilité.

Géosynthétiques biodégradables

Texinov met l’accent sur l’intérêt des géosynthétiques en fibres naturelles biodégradables (chanvre, coton) et sur leur complémentarité avec les géotextiles synthétiques pour les travaux de confortement de sol et de renaturation des milieux dégradés. Protection de falaises et de talus ou consolidation de berges, les géotextiles de renforcement synthétiques et les parements biodégradables conjuguent leurs effets pour enrayer les mouvements de terrain et favoriser la repousse des végétaux. Bémol : les géotextiles biodégradables ne sont pas encore normalisés, un frein à leur développement.

Géocomposites en acier

Maccaferri France exploite la complémentarité des géocomposites en acier et des géosynthétiques pour stabiliser les talus très pentus (45/70°), une alternative au béton projeté. Sur le principe, le talus est cloué pour en assurer la stabilité globale puis un parement structurel flexible le recouvre pour en garantir la stabilité locale. Assurant la stabilité entre les clous et fixé à ceux-ci, ce parement est constitué d’un géocomposite plaqué au sol en dessous d’un grillage double torsion indémaillable gainé de polymère anti-érosion. Le géomatelas retient les particules fines pendant deux ou trois ans, favorisant la revégétalisation de l’ouvrage, naturelle ou aidée.

Nattes ou géogrilles ensemencées

Tensar International met l’accent sur les avantages des produits anti-érosion, nattes ou géogrilles ensemencées ou non, pour stabiliser les couches de terrain superficielles, berges, rives de canaux, digues, dunes… Une alternative selon elle nettement plus rapide et plus économique et aussi performante que la solution traditionnelle, géotextile et blocs béton.

Matelas géosynthétique coffrants

Huesker France propose une alternative aux solutions d’enrochement classiques et leur système de filtre : un matelas géosynthétique coffrant qui peut être utilisé en protection de berges, de digues de surverse, de canaux ou de fonds de bassins portuaires après avoir été rempli de béton. Variantes : des sacs, des tubes ou des nappes remplis de roches du site ou de sable pour créer des épis, des brise-lames ou des digues de polderisation. Des contenants faciles à installer (panneaux pré-confectionnés), durables et résistants à la traction.

Tubes géotextiles de filtration de sédiment

Tencate Geosynthetics conçoit elle aussi des boudins, des sacs et des conteneurs en polypropylène à usage de brise-lames, de barrages provisoires, de protection de plage, de noyaux de dunes ou d’ouvrages de poldérisation. La société s’est également spécialisée dans traitement des sédiments de dragage de ports. Sur le principe, les vases sont filtrés par des tubes en géotextile, les boues et les contaminants piégés avec les fines sont traités à proximité.

Géoconteneur au centre d’enfouissement de Roussas

Terageos a participé à la mise en place du géoconteneur qui a permis de stabiliser 6 500 m2 de talus et une risberme culminant entre 4 à 6 m au centre de stockage de déchets non dangereux de Roussas, dans le Drôme (2,3 millions de m3). Un géocomposite anti-poinçonnement équipé de barrières filtrantes, d’un système de drainage intégré et d’un accroche-terre a été installé pour protéger la butte contre les agressions climatiques et sécuriser le personnel.

Réaménagement du dépôt de résidus de la mine d’argent de Pontgibaud

Antéa Group revient sur les travaux de réaménagement du dépôt de résidus de minerais de Pontgibaud, dans le Puy-de-Dôme, une ancienne mine de plomb argentifère. 20 700 m2 ou 78 000 m3 de rebuts de laverie caractérisés par des fortes concentrations en métaux (plomb, arsenic…). Un gigantesque « tas de sable » qui a remodelé en forme de tumulus avant d’être protégé avec une géomembrane et un géocomposite d’étanchéité alvéolaire anti-érosion, un géofilet en jute ensemencé assurant la végétalisation.

Impact des géomatelas chargés d’un mélange bitumineux sur la Sèvre niortaise

Bonar présente les conclusions d’une évaluation de l’impact sur le milieu aquatique des géomatelas chargés d’un mélange bitumineux qui ont été utilisés pour restaurer et renaturer 8 500 m de berges de la Sèvre niortaise depuis 2000 dans le marais poitevin entre Niort et Marans, la deuxième zone humide de France. Caractérisés par une grande perméabilité à l’eau, ces géomatelas ont résisté à l’érosion hydraulique et au marnage en favorisant la repousse de la flore locale. Des prélèvements effectués à l’été 2014 ont révélé l’absence de composants détectables sur vingt et une substance recherchées (phénol, composés organohalogénés…). Des traces de mercure et de plomb ont été détectées en amont et en aval des matelas, sans qu’elles puissent être corrélées à la présence des fascines placées en rives.

Traitement de talus marneux en Algérie

Afitex braque sa focale sur un procédé de traitement de talus marneux sur l’autoroute Est-ouest qui traverse le nord de l’Algérie sur 1 216 km entre le Maroc et la Tunisie. La société a fourni 400 000 m2 de géocomposite de drainage et de géosynthétique alvéolaires recouvert de 20 cm de terre végétale pour régler les problèmes d’instabilité des merlons dans des zones géotechniques difficiles.

J.D

Chiffres clés de l’industrie des géosynthétiques

100 entreprises

200 à 250 millions d’euros de chiffres d’affaires

1 000 à 1 500 salariés

(Source : Comité français des géosynthétiques)