Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Génie civil – Capremib réalise les dalles filtrantes de la Step d’Achères

Génie civil – Capremib réalise les dalles filtrantes de la Step d’Achères

26 août 2015
<span>Génie civil</span> – Capremib réalise les dalles filtrantes  de la Step d’Achères

Piloté par Eiffage TP, le groupement chargé de la construction des files de traitement biologique des effluents dans l’extension de l’usine d’épuration d’Achères a confié la réalisation de 6 300 m2 de dalles filtrantes à la société Capremib.

Le chantier de modernisation et d’agrandissement de la station d’épuration s’est ouvert en novembre 2013. La pose des planchers filtrants s’achèvera à la fin de l’année. Pour les autres équipements, les travaux courrent jusqu’en février 2017. Plus de 150 cellules biofiltres (système Biostyr) seront installées dans les files biologiques. Capremib en fabrique une quarantaine. Chacune d’entre elles comprennent seize dalles perforées de 18 cm d’épaisseur, 640 plaques de 5,20 m de long sur 1,90 m de large et une surface de 6300 m² au total. Dans un environnement très agressif, l’entreprise de préfabrication a développé un béton spécifique (type XA3).

Ferraillage très délicat

Chaque dalle filtrante compte 530 orifices traversants équipés d’embases en polypropylène qui sont intégrées au moment du coulage pour assurer l’étanchéité entre l’insert et le béton. Ces embases reçoivent des filtres qui sont installés quant à eux sur le chantier. Capremib a créé un système de moules à retournement spécifique pour veiller à l’intégrité des inserts. Sachant que l’écartement entre embases n’est que de 8 cm et que la surface des dalles est soumise à des pressions importantes, la répartition des aciers a été particulièrement délicate à gérer. Après étude des contraintes, Capremib a créé des gabarits de ferraillage spécifiques, correspondant aux exigences du chantier. Chaque dalle est placée entre deux plaques protectrices lors du transport et des manipulations. Si les premières ont été livrées par la route, les suivantes le sont par la voie d’eau à partir du quai de l’usine du fabricant à Cormicy, dans la Marne. Chaque péniche transporte 64 pièces de 3,96 t, soit 250 tonnes par barge avec le poids du bois de calage, l’équivalent de dix camions en moins sur le réseau routier francilien.

*Sogea Île-de-France GC, GTM TP Île-de-France, OTV et Degrémont.