Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Chantier numérique – Trackunit : une application pour améliorer le suivi des engins sur les chantiers

Chantier numérique – Trackunit : une application pour améliorer le suivi des engins sur les chantiers

21 mars 2018
<span>Chantier numérique</span> – Trackunit : une application pour améliorer le suivi des engins sur les chantiers

Trackunit entend connecter l’homme et la machine. Dans cette optique, la société lance une nouvelle application (« Trackunit on ») qui vise à améliorer la sécurité des utilisateurs d’engins, le suivi des dommages causés aux machines sur les chantiers et leur maintenance. Focus.

La filiale française du constructeur danois Trackunit commercialise une solution télématique qui permet de géolocaliser et de contrôler l’accès des engins en temps réel mais aussi d’en suivre le fonctionnement et l’entretien. Une cinquantaine de paramètres de la machine sont surveillés : consommation de carburant, heures travaillées, température du moteur…

Ces données sont mises à la disposition des loueurs qui ont adopté le boîtier de Trackunit : Loxam (12 000 machines) et Kiloutou (7 000), Riwal, Framo ou Lavendon. L’entreprise conçoit également des solutions télématiques pour de grands constructeurs : Caterpillar, Manitou, Wacker Neuson ou Sky Jack.

Les entreprises de travaux publics (Vinci, Fayat…) s’intéressent quant à elles surtout aux services de géolocalisation et de contrôle d’accès, explique un représentant de Trackunit. Précision, l’entreprise est en train de développer des algorithmes pour traiter les données de fonctionnement et proposer des fonctions de prédiction de panne, de casse puis de maintenance.

Faciliter la relation homme-machine

Elle ambitionne également de « connecter l’homme et la machine ». A côté de son application de géolocalisation, de contrôle d’accès et de suivi de fonctionnement (« Trackunit go »), elle lance un nouvel outil, « Trackunit on », avec un triple objectif : améliorer la sécurité des utilisateurs d’engins, le suivi des dommages causés aux machines sur les chantiers et celui de leur maintenance.

Dans cette approche, l’opérateur devient collecteur de données. Avant de se mettre aux commandes, il vérifie une check-list technique et réalise un pré-check des éventuels dommages. Des informations (rapport, photos…) qui sont transmis en temps réel au responsable de parc.

A l’avenir, Trackunit envisage de croiser les données collectées par les machines et celles qui le sont par les opérateurs puis de créer des algorithmes spécifiques pour les analyser et propose des services de prédiction encore plus pointus aux constructeurs et aux loueurs d’engins, aux entreprises de travaux publics, à leurs conducteurs de machines et gestionnaires de parc.

J.D