Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Entreprise - Profession – Pro BTP lance une indemnité pour les congés de proche aidant

Profession – Pro BTP lance une indemnité pour les congés de proche aidant

14 décembre 2018
<span>Profession</span> – Pro BTP lance une indemnité pour les congés de proche aidant

Faute de rémunération, les jours destinés aux collaborateurs assistant un proche handicapé ou malade ne sont pas utilisés. Le groupe de protection social Pro BTP proposera en janvier prochain une aide financière pour ses adhérents ayant recourt à ce dispositif.

Créés en 2015, les congés de proche aidant (CPA) donnent la possibilité à un salarié de prendre quelques jours pour s’occuper d’un parent handicapé ou gravement malade. Sous ce motif, un employé peut poser jusqu’à une année tout au long de sa carrière avec une limite de trois mois par an. Si les statistiques sur le sujet manquent de précision, la part de la population concernée n’est pas négligeable. « Aujourd’hui environ 11 millions de Français sont dans cette position, dont la moitié exerce une activité professionnelle, précise Stéphane Reuge, directeur institutionnel et stratégique Prévoyance et Assurances de Pro BTP. Pourtant, nos discussions avec les Services des ressources humaines révèlent que ce dispositif est peu utilisé car il n’est pas rémunéré. »

Dans ce contexte, le groupe a présenté le 12 décembre un nouveau service pour ses adhérents. A compter de janvier prochain, ils pourront bénéficier d’une aide sociale en cas de CPA. Celle-ci sera comprise entre 29 et 34 euros par jour. Cette indemnité pourra être versée pendant  45 jours pour les souscripteurs d’un contrat de prévoyance et 90 jours pour les personnes couverte pour les frais médicaux. « Nous avons donc cherché un système global. Des produits assurantiels n’auraient réglé que quelques cas, observe Stéphane Reuge. Le montant de cette contribution est de qualité sans perturber le fonctionnement des entreprises par des effets d’aubaine. »

Une réponse dans les trois jours

Cette modalité est avant tout réservée aux périodes de plus de dix jours. La demande peut néanmoins porter sur un cumul annuel. « Mais nous regarderont aussi les durées plus courtes, indique le directeur. Nous avons monté une organisation spécifique pour traiter ces dossiers en urgence. Les réponses seront données dans les deux ou trois jours qui suivent. L’indemnisation sera versée dès le premier jour d’arrêt. » Pro BTP fiancera ce mécanisme pour les deux années à venir.

Ce service vient s’ajouter à plusieurs dispositions déjà prises par le groupe, notamment la prise en charge à domicile lors des absences de l’aidant et la mise à disposition de chèques emplois service. L’organisme possède aussi des établissements sanitaires et sociaux où les personnes dépendantes peuvent être accueillies pour des séjours allant d’une à douze semaines. Il exploite également depuis 2015 un centre de vacances en Touraine destiné aux familles vivant cette situation.