Suivez-nous :         application      kit média      
Accueil - Réseaux - Marketing : dernier envol pour le « JCB Experience Tour » 2018

Marketing : dernier envol pour le « JCB Experience Tour » 2018

18 juillet 2018
</Span> Marketing :</span> dernier envol pour le « JCB Experience Tour » 2018

Le constructeur britannique a achevé son tour de France en 8 étapes, le 3 juillet dernier à Lille. Mariant un show spectaculaire à la présentation statique de ses gammes et des essais dynamiques de ses nouveautés, le ‘’JCB Experience Tour’’ a fait la part belle aux matériels. Et a réuni près de 2 800 professionnels du BTP, en régions, entre mi-mai et début juillet.

 

Lyon le 17 mai, puis Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Brest, Rouen et, pour finir, Lille le 3 juillet, ont été les étapes hebdomadaires du ‘‘JCB Experience Tour’’, version 2018.

Le pourquoi d’un tour de France

JCB persiste et signe. Comme en 2015, le constructeur a fait, en 2018, le choix de présenter ses nouveaux matériels, sur le terrain, au cours d’un tour de France plutôt qu’au détour des allées d’un grand salon.

« Le monde change. Avec le développement du numérique, les gens n’ont plus la patience d’attendre. Nous nous adaptons. Au lieu d’une  »grande messe » tous les trois ans, nous préférons consacrer notre budget marketing à la création d’événements tout au long de l’année : visites d’usines, démonstrations sur notre parc du Sud de la France, comme ce sera le cas en septembre prochain, ou bien présentations en régions. Nous avons la volonté de toucher le plus grand nombre de nos clients, entrepreneurs et utilisateurs, en allant à leur rencontre », souligne Christophe Lecarpentier, directeur marketing de JCB France.

Un spectacle pour faire date

Le ‘‘JCB Experience Tour’’ avait manifestement aussi le souci de marquer les esprits. Tout au long de la journée et de la soirée, les participants ont eu l’occasion de rivaliser, virtuellement au moins (sur simulateur numérique), avec Lance Troll, pilote de l’écurie Williams Racing, dont JCB est partenaire. Le show machine était ponctué des interventions de Corentin, footballeur Free Styler dont l’habilité symbolise celle des machines présentées.

De même pour le show de Julien Perret, qui est champion de France de trial multirécidiviste. Là, puissance et maîtrise étaient à l’honneur. Ainsi que la souplesse des machines supports et complices des acrobaties motorisées du jeune motard, qui ne devait jamais mettre pied à terre, comme l’exige sa discipline. Pas le temps de s’ennuyer, donc, de 10 heures à 22 heures (en deux sessions), déjeuner et dîner compris. Mais les vraies vedettes de « l’Experience » étaient les machines.

Des matériels à la pelle

Une vingtaine de matériels JCB, venant du parc ‘‘commercial’’ du concessionnaire local, étaient présentés en statiques. Mieux, le participant pouvait obtenir toutes les informations désirées sur les nouveautés auprès du responsable produit JCB dédié. Et il avait l’occasion de se forger sa propre opinion, en prenant les commandes de l’engin pour un essai in situ. Quels matériels ?  L’hydradig JCB 110 w, Les minipelles à rayon court de dernière génération, Les dumpers à basculement frontal, dont le JCB 7 T-1 Hi-Viz, les chargeurs compacts sur pneumatiques et sur chenilles, le Teletruk 27 D Logistic, La chargeuse compacte sur pneumatiques JCB 403, le tracteur utilitaire Fastrac 422, sans oublier la minipelle électrique JCB 19C-1E, silencieuse et sans émission. Mais c’était les pelles de la série X qui firent l’attraction, en l’occurrence représentées par le modèle 220 X. Au cœur des essais et du show machines, la JCB 220 X s’inscrit dans le segment des pelles sur chenilles de 22 à 27 t, un segment à volume important, tout au moins pour un engin de production.