Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Location – Sur quoi porte le méga-appel d’offres de Kiloutou ?

Location – Sur quoi porte le méga-appel d’offres de Kiloutou ?

5 novembre 2015
<span>Location</span> – Sur quoi porte le méga-appel d’offres de Kiloutou ?

En lançant un appel d’offres portant notamment sur quelque 740 pelles compactes et une centaine de chargeuses compactes, le challenger de Loxam en France, envoie un message au marché. Décryptage avec Xavier du Boÿs, président de Kiloutou.

Xaxier du Boys, P-DG de Kiloutou

Xaxier du Boys, P-DG de Kiloutou

Effet d’opportunité pour profiter des avantages de défiscalisation offerts par la loi Macron ? « Absolument pas », assure Xavier du Boÿs, qui note au passage que les entreprises ont davantage besoin « de stabilité dans les règles et du nécessaire respect de la parole de l’Etat vis-à-vis de ses engagements, afin d’instaurer la confiance ». Pour le Président de Kiloutou, « il est impossible de bâtir une stratégie d’entreprise dans les conditions actuelles où les règles fiscales évoluent sans cesse » Aussi, et même si la loi Macron offre quelques dispositifs fiscaux avantageux, « en atténuant temporairement un taux d’imposition trop élevé qui fait de la France l’un des pays les plus imposés en Europe », les motivations du loueur sont ailleurs. « Nous investissons en permanence dans le renouvellement de notre parc », rappelle Xavier du Boÿs, « ces investissements, qui sont conditionnés par la conjoncture et l’intégration de sociétés acquises aux parcs souvent plus âgés que le standard Kiloutou, ne sont pas linéaires année après année ». Le loueur doit également satisfaire les exigences des clients qui veulent des matériels récents et de qualité. Malgré l’importance des achats projetés sur une partie de la gamme compacte, le loueur reste sur du renouvellement plutôt que d’extension de flotte. Le niveau élevé prend aussi en considération le périmètre actuel de la société, qui s’est élargi, principalement par opérations de croissance externe.

Adaptation à la demande

Avec un parc en exploitation plus important et pour éviter un effet pyramide des âges défavorable, suite à l’intégration des matériels des sociétés acquises, le loueur veille à respecter un cycle de renouvellement régulier de son parc. Autre obligation, l’adaptation à la demande du marché. Sur le segment des pelles compactes, et même si la pelle compacte de 2,5 t reste un produit phare celle-ci s’exprime aux deux extrémités de la gamme. Le marché est de plus en plus demandeur de micro-pelle (<1 t) et de machines de 5 t et plus.

Critères de sélection

Les 740 pelles compactes, comme la centaine de chargeuses compactes, seront acquises sur des critères économiques, avec une prise en compte du coût total de possession. Parmi les principaux éléments, citons le prix d’achat, la durée de vie escomptée, la consommation de pièce de rechange, la difficulté à entretenir la machine mais aussi la garantie du constructeur et la valeur de revente. « Des critères plus qualitatifs, comme la facilité de conduite, le confort de  l’opérateur et, surtout, la sécurité sont également intégrés à notre réflexion », souligne Xavier du Boÿs. Sur ces critères, les principaux acteurs présents sur le marché français (Yanmar, Volvo, Wacker Neuson, JCB, Case, … ), seront départagés début 2016.

 Produit phare 

Comme le rappelle Xavier du Boÿs, « avec l’élévation, les gammes compactes et tout particulièrement les pelles compactes, restent un produit phare dans le parc d’un loueur ». Equipée d’une attache rapide, la pelle compacte peut être un porte-outil ultra-polyvalent, qui trouve sa place sur tout type de chantier pour tout type d’application et intéresse différents types de clients, ce qui explique son retour sur investissement satisfaisant pour le loueur et sa contribution à la création de valeur.

Jean-Noël Onfield