Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Location-manutention-distribution – Evolutions contrastées au deuxième trimestre

Location-manutention-distribution – Evolutions contrastées au deuxième trimestre

11 septembre 2015
<span>Location-manutention-distribution</span> – Evolutions contrastées au deuxième trimestre

Au deuxième trimestre, indique le baromètre DLR, le marché de la location de matériels de chantier s’est stabilisé (-1 %) et celui de la manutention a connu sa plus forte hausse depuis 2011 (+5 %). Le secteur de la distribution a encore souffert de la crise du BTP (-12 %).

Distribution à la peine

Les distributeurs sont toujours impactés par les difficultés de la construction. Leur chiffre d’affaires a baissé de 12 % sur un an, le plus fort repli depuis 2009. Seul le segment du « service après-vente » est en progression (+3 %) mais celle ne suffit pas à inverser la tendance au reflux. Néanmoins, l’optimisme reste de mise. Une amélioration semble se profiler dans les mois à venir dans les travaux publics. Si les chefs d’entreprise sont moins nombreux qu’au trimestre précédent à anticiper une amélioration à court terme, le solde d’opinion reste cependant positif (+22 points).

Location en rémission

Après quatre trimestres consécutifs de baisse, les loueurs sont parvenus à stabiliser leur activité, leur C.A n’a cédé qu’un point. Explications : la faiblesse du taux de rotation du matériel et la pression sur les prix. Seule éclaircie : la variation de la valeur du parc de matériel a contribué en positif au chiffre d’affaires d’un quart des entreprises (24 %), contre 13 % au trimestre précédent. Elles anticipent un maintien de leur activité pour le prochain trimestre. Selon elle, le recul prolongé de leur activité ne devrait pas avoir d’effet sur l’emploi à court terme.

Manutention en forte progression

Bonne nouvelle en revanche du côté des distributeurs et des loueurs de matériels de manutention. Ils enregistrent leur plus forte hausse depuis 2011 (+5 %). La majorité des activités a progressé au deuxième trimestre : les ventes de matériels d’occasion (+12 %) et celles de matériels neufs (+7 %), la maintenance (+4 %) et la location (+1 %). Comme les loueurs de matériel de BTP, les entrepreneurs du secteur anticipent une stabilité de leur marché à court terme. La situation du marché agricole ne leur permet pas de se projeter plus loin. Conséquence, les effectifs devraient rester inchangés dans les mois à venir.