Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Distribution – Ici & Maintenance met les acheteurs de pièces et de services en contact avec les prestataires spécialisés

Distribution – Ici & Maintenance met les acheteurs de pièces et de services en contact avec les prestataires spécialisés

9 janvier 2018
<span>Distribution</span> – Ici & Maintenance met les acheteurs de pièces et de services en contact avec les prestataires spécialisés

Lancé il y a environ un mois de demi par trois professionnels des travaux publics, de la distribution et de la maintenance du matériels de chantier, Ici & Maintenance met les acquéreurs de pièces détachées, d’accessoires et de prestations de maintenance en contact avec les distributeurs et les prestataires de services.

Dans l’esprit des trois fondateurs, l’un spécialisé dans les travaux publics, les deux autres dans la distribution, la location de matériels de travaux publics et le service après-vente, l’idée d’Ici & Maintenance a germé au début de la crise de 2008-2009 et de la chute des ventes de machines qu’elle a généré, explique l’un d’entre eux.

« Le SAV était perçu alors comme un mal nécessaire par les concessionnaires », analyse-t-il. Ils se sont préoccupés alors d’en faire « un centre de profit » et entrepris de prospecter la clientèle potentielle. Une démarche, souligne le représentant de la plateforme, qui suppose pouvoir bénéficier d’un réseau ou d’un bon relationnel dans le secteur des travaux publics et qui « prend beaucoup d’énergie, de temps et de moyens ».

Dématérialiser les prises de contact

Les distributeurs ne partagent pas leurs stocks de pièces de rechange entre eux, observe encore le porte-parole d’Ici & Maintenance. Le nombre de références est beaucoup plus important que dans l’automobile. Certains composants qui dorment en magasin pourraient trouver preneur dans une autre région. De leur côté, les entreprises sont obligées de multiplier les devis pour trouver le produit ou le service susceptibles de répondre à leurs besoins.

En dématérialisant les prises de contact, le site a voulu aider les premiers « à élargir leur champ d’action et à augmenter leur chiffre d’affaires » en développant leur activité de vente de pièces de rechange et de services. Il veut également aider les seconds « à comparer et à trouver plus facilement la meilleure offre » de matériel ou de service en leur proposant « un large panel de solutions et de prix. »

Ici & Maintenance s’est créé à partir de cette vision et sur un terrain vierge ou quasi. Si les plateformes de mise en relation de loueurs et de locataires d’engins de chantiers se sont multipliées ces dernières années sur la toile, il n’existait pas de sites consacrés aux pièces et à la maintenance, à l’exception de ceux des vendeurs de composants et de machines d’occasion, souligne son représentant.

Les entreprises annonceuses

Les trois associés ont travaillé sur leur interface pendant un an avant de la lancer en novembre dernier. Celle-ci met les entreprises de travaux publics, de carrières et agricoles à la recherche de pièces détachées et d’accessoires (attaches rapides, godets, pinces de tri, broyeurs) ou de services (maintenance) en relation avec les distributeurs de matériels, les négociants spécialisés et les prestataires indépendants (entretien, dépannage).

Dans l’immédiat, le site se concentre sur les composants, sur les équipements et sur les prestations d’entretien, mais il sert également d’intermédiaire entre acheteurs et vendeurs de machines neuves ou d’occasion. Une entrée est prévue sur le site, mais elle vise surtout à poser des jalons pour le jour où l’achat d’engins neufs s’effectuera plus souvent en ligne.

Ici & Maintenance diffuse les annonces des entreprises qui recherchent des pièces ou des services. Les prestataires paient un forfait de 30 euros pour obtenir les coordonnées de l’annonceur et lui transmettre une proposition, sept au maximum pour ne pas noyer l’acquéreur potentiel sous les offres. Les deux parties gèrent directement la transaction, la plateforme jouant un rôle de médiation. Tout système de notation est exclu. En revanche, chaque rubrique est accompagnée d’une notule informative. Sont expliqués ainsi aux utilisateurs la différence entre pièces détachées neuves, reconditionnées, adaptables, originales ou non, ou entre les types de prestataires de service.

Cap sur l’Europe

Pour assurer l’équilibre financier du site, ses fondateurs accueillent la publicité de fabricants de pièces, d’accessoires et de machines. A terme, ils espèrent qu’elle générera 70 % de ses ressources, à côté du produit des forfaits acquittés par les prestataires. Un mois environ après son lancement, Ici & Maintenance a déjà référencé une centaine de prestataires et met une annonce en ligne par jour au moins. Un démarrage qui a surpris les fondateurs par son dynamisme. Rassurés, ils abordent les mois à venir avec confiance et pensent pouvoir atteindre leur objectif : le référencement d’un millier de prestataires d’ici à un an et la diffusion d’une trentaine d’annonces par jour.

Par la suite, Ici & Maintenance prévoit de décliner son concept en Europe en conservant le même nom, celui-ci étant compréhensible par les locuteurs de langue anglaise. A commencer par les pays francophones (Belgique, Suisse) d’ici à un an et demi, avant de s’attaquer à la Grande-Bretagne et à l’Allemagne.

J.D