Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeurs – Wacker Neuson : pourquoi Cem Peksaglam quittera la présidence du groupe cet été

Constructeurs – Wacker Neuson : pourquoi Cem Peksaglam quittera la présidence du groupe cet été

9 mai 2017
<span>Constructeurs</span> – Wacker Neuson : pourquoi Cem Peksaglam quittera la présidence du groupe cet été

C’est officiel. Le président de Wacker Neuson a indiqué qu’il ne solliciterait pas un nouveau mandat à la tête du groupe. Au terme de la durée contractuelle de son engagement, Cem Peksaglam entend donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle. Explications.

Cem Peksaglam, président de Wacker Neuson : « Mettre en forme et conduire la réorganisation du groupe. »

Six ans après son arrivée à la tête du groupe né du rapprochement des sociétés Wacker, spécialisée dans les petits équipements de chantier et Neuson, fabricant de matériels compacts, le dirigeant âgé de 49 ans considère avoir rempli sa mission. La réorganisation des différentes entités commerciales et de production, la définition de la stratégie et la préparation de Wacker Neuson aux futurs enjeux.

Sous son impulsion, le groupe a connu une croissance soutenue, allant de pair avec une amélioration de la rentabilité. Au crédit de Cem Peksaglam, l’internationalisation affirmée des activités de Wacker Neuson, tant au niveau des usines que du commerce. Dans la ligne de mire du Président sortant, les marchés émergents, sur lesquels l’industriel germano-autrichien, a conforté ses positions selon le principe établit de « produire localement pour les clients locaux ». Parmi les décisions stratégiques actées sous le mandat de Cem Peksaglam, l’ouverture d’une usine de chargeurs compacts aux Etats-Unis, premier débouchés mondial pour ce type de matériels, une unité de production de groupes électrogènes au Brésil et une site dédié à la fabrication de pelles compactes en Chine.

Capitalisation valorisée

Cette stratégie expansionniste sur le plan industrielle s’est accompagnée d’un développement significatif du réseau mondial de distribution, tant au niveau des filiales que des concessionnaires. En parallèle, les infrastructures liées aux SAV ont été dimensionnées en conséquence. Des actions dont la portée s’apprécie à court et à long terme. Déjà, la capitalisation du groupe côté en bourse s’est apprécié : sous le mandat de Cem Peksaglam, la valeur de Wacker Neuson a été multipliée par deux depuis septembre 2011. A plus longue échéance, le Président sortant, qui quittera officiellement ses fonctions en août prochain, laissera un groupe doté de process efficaces, structurés pour accompagner la croissance attendue de ses principaux marchés.

Transition énergétique anticipée

Parmi les autres actions initiées, l’orientation « développement durable » donnée aux produits de la marque. Anticipant la transition énergétique attendue dans les matériels de chantier, Cem Peksaglam a amorcé la mise au point d’alternatives aux motorisations thermiques conventionnelles. Cela a permis à Wacker Neuson de se positionner en tant que pionner dans les solutions « 0 émission », que ce soit pour les mini-pelles, avec le concept Dual Power, les chargeuses sur pneus ou les pilonneuses. Dans cette approche globale, la sécurité a également un axe directeur dans la conception et le développement de solutions adaptées aux contraintes des chantiers, à l’instar du motobasculeur à poste de conduite réversible, permettant à l’opérateur de travailler toujours dans le sens de la marche, sans entrave à la visibilité sur l’avant de la machine. Un spectre de travail exhaustif, Cem Peksaglam ayant assumé pendant son mandat une grande variété de responsabilités : commerce, marketing, stratégie, administration, relations avec les investisseurs, ressources humaines, immobilier, communication…

J-N.O

Wacker Neuson : repères chiffrés 2016

1,36 Mds € : chiffre d’affaires

4 800 salariés

50 filiales

140 concessionnaires et succursales

4 marques