Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeurs – Scania : la gamme « off road » gagne en fonctionnalités et en efficacité

Constructeurs – Scania : la gamme « off road » gagne en fonctionnalités et en efficacité

9 octobre 2017
<span>Constructeurs</span> – Scania : la gamme « off road » gagne en fonctionnalités et en efficacité

De plus en plus présent sur le segment de la construction, Scania décline une gamme de tracteurs et de porteurs pour chantiers et approche chantier en adéquation avec les attentes du marché. Bénéficiant de la reprise dans la filière de la construction, l’industriel suédois entend pousser son avantage avec le Scania XT. Décryptage.

Essieux, boîte de vitesses, châssis, l’exploitant définit son produit « à la carte », pour s’adapter au mieux à ses conditions de travail.
Photo: Dan Boman 2017

Lancement de nouveaux produits, avantage concurrentiel en termes de consommation, performances globales des porteurs et des tracteurs, sont les trois moteurs de la croissance de Scania sur le segment du marché de la Construction. De janvier à août 2017, 539 immatriculations ont été enregistrées, dont 225 carrossées bennes, 217 bras et 97 toupies.

A ce niveau, la marque conforte ses positions sur un marché, tous acteurs confondus de 4 164 unités, détenant respectivement 13,3% du marché des bennes, 13,5 des bras et 9,7% des malaxeurs. Robuste par essence, le Scania XT se caractérise par son châssis, ses essieux et ses suspensions pour conditions extrêmes, son choix de cabine et ses configurations « sur mesure ».

Configurations «sur mesure »

La progression de la marque s’explique également par sa capacité à proposer des véhicules personnalisés, le client pouvant, notamment, choisir les passages de roues et pare-boues en fonction de la suspension et des roues sélectionnées. C’est le cas, des applications nécessitant  beaucoup d’espace pour rouler sans entrave avec des chaines ou avec des pneumatiques épais en monte simple. De même, de nouveaux pare-boues entièrement réglables pour le deuxième essieu des véhicules à deux essieux avant sont proposés. Avantage ? Quel que soient les pneumatiques et le châssis sélectionné, le pare-boue peut être facilement réglé à la bonne hauteur.

Parce que la suspension de la cabine des véhicules de chantier revêt une importance particulière, l’industriel propose une suspension mécanique en quatre points et deux versions. La version pour applications les plus exigeantes est équipée d’une cabine plus mobile, afin d’éviter tout impact en cas d’évolution sur des itinéraires non aménagés particulièrement difficiles.

Parmi les nouvelles options, les prises d’air surélevées, en plus des prises d’air standard placées à l‘avant, préconisées dans le cas d’évolution dans des environnements poussiéreux. Leur installation permet d’assurer un bon fonctionnement des prises d’air dans la temps, sans accroître la consommation de carburant en raison de prises d’air trop profondes et de filtres obstrués.  La  version HD, possède deux filtres à air et traite jusqu’à 40 kg de poussières avant leur changement. Une solution avec pot d’échappement vertical est également proposée, qui peut être implantée derrière la cabine, pour un travail des carrossiers facilité.

A noter, la présence d’une rangée supérieure de trous dans le châssis simplifie le travail des carrossiers, les tourelles de suspension arrière et les deux essieux avant ne débordant pas du châssis.

Châssis et suspension dédiés

Le choix d’une suspension mécanique ou pneumatique est régi par plusieurs paramètres, dans la plupart des cas les exploitants optant pour une suspension parabolique à air à l’avant et une suspension pneumatique à l’arrière. Scania innove en proposant une nouvelle option 2×33 pour essieux avant de 9 t, avec une suspension parabolique progressive en acier avec ressorts à lame de 33 mm.

Avantage ? Cette conception tend à un bon équilibre entre le confort, les exigences du « off road », et la tenue de route. Aussi, une nouvelle barre de stabilisation pour le second essieu est montée sur les véhicules à deux essieux. Elle contribue à apporter de la stabilité sur piste, en particulier pour les véhicules présentant un centre de gravité élevé.

A noter que la nouvelle gamme permet d’associer un système de freinage électronique de type EBS à des freins tambour sur les véhicules à trois essieux. Scania propose aussi de combiner des freins à disque avec tandem de 26 t –RBP735-, avec réduction dans les moyeux. L’industriel a adopté les roues hélicoïdales pour les réducteurs planétaires dans les moyeux. A la clé, des nuisances sonores réduites et des durées de vie allongées.

Chaînes cinématiques

La gamme de moteurs Euro 6 s’agrandit, Scania introduisant une nouvelle génération de V8 de 16 l de cylindrée, engendrant des réductions de consommation de carburant allant de 7 à 10% selon les applications. Parmi les changements introduit sur les nouvelles motorisations, le choix d’utiliser la réduction catalytique sélective (SCR), pour le traitement post-combustion des gaz d’échappement pour des moteurs plus légers et plus robustes, avec turbocompresseur à géométrie fixe et dans nécessiter le système de recirculation des gaz d’échappement (EGR).

J-N.O

Le chiffre : 13,6%

A fin août, la part de marché du la marque au griffon sur le segment de la Construction s’établit à 13,6%, tous véhicules confondus en France.

Photo: le parechoc dépasse de 150 mm à l’avant ; avec le bouclier et les grilles de protection des phares, les impacts sont minimes.