Suivez-nous :         application      kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeurs – Mecalac rachète l’usine anglaise de Terex Construction Equipment UK

Constructeurs – Mecalac rachète l’usine anglaise de Terex Construction Equipment UK

15 décembre 2016
<span>Constructeurs</span> – Mecalac rachète l’usine anglaise de Terex Construction Equipment UK

Après Yanmar, qui a acquis l’activité compacte de Terex en Allemagne pour 53 millions d’euros, c’est au tour de Mecalac de se porter acquéreur d’une entité de Terex Corporation au Royaume Uni. Explications.

Comme l’avait expliqué John Garrison, président de Terex Corporation à Bauma 2016, « la stratégie du groupe s’inscrit dans une logique de vendeur, l’objectif étant d’allouer les ressources et les capacités industrielles aux métiers à même de faire progresser l’entreprise ». En clair, il s’agit de vendre les activités jugées les moins porteuses, afin de renforcer le portefeuille du groupe sur les gammes sur lesquelles Terex pèse davantage et qui peuvent fournir le meilleur retour sur investissement pour les actionnaires.

Complémentarité

L’industriel français doit finaliser durant le premier semestre 2017, l’acquisition de l’usine de (Angleterre) de Terex Construction Equipement, implantée à Coventry, et où sont fabriquées les chargeuses pelleteuses, les moto-basculeurs et les compacteurs commercialisés par le passé, sous les marques Fermec et Benford. Le groupe Mecalac, spécialisé dans la conception, la production et la commercialisation d’engins de TP, entend conforter son positionnement sur les chantiers urbains. Cette acquisition lui permet, de fait, d’élargir son offre avec des produits complémentaires, en particulier sur le segment des petits dumpers de chantier. Incontournable sur tous les sites en travaux, ce matériel est l’un des produits phares du loueur britannique, qui en consomment massivement. De fait, le moto-basculeur est un produit anglais. Les principaux constructeurs, hormis l’Espagnol Ausa, sont implantés outre-Manche : chaque année, le leader Thwaites, fabrique de 4 500 à 5 000 unités, contre 4 000 à 4 500 pour Terex, la production d’Ausa pouvant être estimée entre 3 000 et 3 500. Le produit reste attractif : Wacker Neuson, qui en assemble près de 2 000 y croit. Mecalac s’ouvre aussi de nouvelles zones géographiques de commercialisation, en étant désormais implanté, avec des outils de production sur les trois principaux marchés européens que sont l’Allemagne, l’Angleterre et la France. Le groupe, qui dispose également d’une usine en Turquie a récemment mis pied aux Etats-Unis et prospecte au Japon.

Jean-Noël Onfield

Photo : Avec ce rachat, Mecalac se dote d’une solution de transport de matériaux, complément indispensable aux pelles urbaines.