Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeurs – Pourquoi Deere & Company rachète le groupe Wirtgen

Constructeurs – Pourquoi Deere & Company rachète le groupe Wirtgen

6 juin 2017
<span>Constructeurs</span> – Pourquoi Deere & Company rachète le groupe Wirtgen

Le constructeur américain et le spécialiste allemand des matériels routiers ont signé un accord aux termes duquel  Deere & Company se porte acquéreur de Wirtgen Group. Une acquisition majeure qui confirme que la consolidation du secteur s’accélère. Explications.

Max A. Guinn, Président de John Deere Construction & Forestry : « Une occasion unique de réunir deux leaders mondiaux, leur offrant une position vraiment unique sur un marché global. »

 4,6 milliards d’euros. C’est le montant de la transaction au terme de laquelle le leader mondial du machinisme agricole et des matériels pour espaces verts s’offre le N°1 mondial des matériels routiers.  En bouclant ce rachat, Deere & Company met la main sur un champion de la croissance, présent dans plus de 100 pays au travers de 55 filiales et 150 distributeurs et qui couvre l’intégralité du cycle de la route, depuis la préparation des matériaux jusqu’au recyclage des enrobés en passant par la fabrication, la mise en œuvre et le compactage.

De son côté, la Division Matériels de Terrassement de l’Américain apporte une gamme complète de bouteurs, de niveleuses, de chargeuses sur pneus et de pelles hydrauliques.

Retour en Europe

Le retour en Europe du deuxième constructeur américain derrière Caterpillar faisait l’objet de commentaires depuis plusieurs mois. C’est chose faite avec l’annonce de la cession, subordonnée aux accords des différentes autorités concernées. La clôture du rachat devrait intervenir au cours du quatrième trimestre.

Le choix de Jürgen et Stefan Wirtgen, co-président du groupe éponyme est fondé sur leur volonté de pérenniser les structures des cinq marques (Wirtgen, Vögele, Hamm, Kleemann et Benninghoven), des outils de production associés et des salariés. « Cette acquisition doit permettre d’assurer l’avenir de la société dans le futur, indépendamment de la structure familiale du groupe », explique Jürgen Wirtgen. De son côté, Stefan Wirtgen souligne « la vision à long terme du groupe John Deere, partagée par le groupe Wirtgen ».

Des complémentarités « idéales », tant sur le plan des gammes, des marchés, des clients et une performance financière « attractive», ont motivé Samuel R. Allen, Président de Deere & Company. De son côté, Max A. Guinn, considère que « les matériels pour l’industrie de la construction étant l’une des deux activités appelées à croître à l’échelle mondiale, il est naturel d’ajouter une entreprise hautement complémentaire à la division existante au sein du groupe ».

De gauche à droite Stefan et Jürgen Wirgten : « Deere & Company partage les mêmes valeurs que celles qui ont cours dans les marques de notre groupe.. »

En outre, l’industrie routière offre une cyclicité différente de celles des autres activités du groupe. Enfin et en particulier outre-Atlantique où Deere & Company est très bien implantée, les perspectives dans les infrastructures de transports terrestres sont considérables. Avec ce rachat, Deere & Company, se positionne comme un acteur global.

J-N.O

Photo : Fort de ses positions dans les marchés agricoles et forestiers, Deere & Company veut peser davantage sur le secteur des matériels pour la construction.