Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeur – Jusqu’où ira le groupe Wirtgen ?

Constructeur – Jusqu’où ira le groupe Wirtgen ?

21 septembre 2015
<span>Constructeur</span> – Jusqu’où ira le groupe Wirtgen ?

Avec une croissance annuelle à deux chiffres depuis plus de 10 ans, le groupe Wirtgen s’est imposé comme le premier acteur du marché routier mondial. L’intégration d’une cinquième marque, lui ouvre de nouvelles perspectives de croissance.

Le groupe est désormais structuré autour de deux activités complémentaires : les matériels routiers et les matériels pour la préparation et le traitement des matériaux. Une compétence récente, acquise avec la rachat des concasseurs-cribleurs mobiles Kleemann et plus récemment Benninghoven, expert dans les centrales d’enrobages, les usines de liants et leurs périphériques. Deux marchés de spécialités sur lesquels le développement des synergies est déjà une réalité, conformément aux attentes des clients. Avec cinq marques, le groupe est capable de répondre à tous les besoins à chaque étape du cycle de vie de la route, depuis l’extraction des matériaux, à leur mise en œuvre et compactage, en passant par leur passage en centrale d’enrobage et en leur recyclage ou revalorisation. Wirtgen, Vögele, Hamm, Kleemann et Benningohven vont générer un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros cette année, en hausse de 10% par rapport à l’année dernière. L’essentiel de l’activité est réalisée à l’international : si l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie sont les trois principaux débouchés du groupe, la Russie, l’Amérique du Sud et l’Australie, constituent des relais de croissance.

Investissements soutenus

Le groupe a bâti sa croissance sur un outil industriel compétitif et un réseau de distribution performant. Actuellement, 85% de la production sort des usines allemandes des différentes marques, contre 15% au Brésil, en Inde et en Chine. Dans ces pays, et conformément au principe de « produire local pour le marché local », Wirtgen renforce ses capacités. Un projet d’agrandissement de l’usine en Chine est en voie de finalisation. Quelque 45 millions d’euros ont été investis pour disposer d’un site de 32 000m2. Afin d’accompagner le fort développement de la marque Kleemann en Inde, 11 millions d’euros vont être consacrés à la construction d’un site de 8 000 m2 pour la production d’un premier modèle adapté au marché local.

Innovation permanente

Qu’ils s’agissent des fraiseuses routières, des stabilisatrices/recycleuse ou des machines à coffrages glissants, la marque Wirtgen a toujours fait figure de pionnier. Une capacité d’innover qui s’est encore matérialisée avec le concept de Surface Mining, alternative sans équivalent pour l’extraction de roches tendres. A l’avant-garde des technologies de préparation de matériaux, Kleemann s’est désormais spécialisé sur les matériels mobiles. Benninghoven, qui a innové dans le domaine des brûleurs, décline quatre types de centrales d’enrobage (containerisées, transportables, mobiles et fixes). L’industriel vient de dévoiler une nouvelle solution pour sécher les agrégats d’enrobés en les faisant transiter dans un tube rempli de gaz chauds. Avantage : l’absence de contact avec une flamme préserve le bitume résiduel contenu dans les fraisâts.

Coopération ciblée

Le groupe familial sait également nouer des partenariats stratégiques avec d’autres OEM. Une stratégie qui permet d’optimiser les capacités de production de ses différents sites industriels tout en restant concentré sur ses domaines de spécialités. L’accord de fabrication pour le compte de Wacker Neuson de petits tandems vibrants illustre cette stratégie. Cette année, 300 unités sont sorties des usines de Hamm, afin d’être commercialisés sous la marque du partenaire, au travers de son propre réseau de distribution. Le succès étant au rendez-vous, 600 compacteurs seront produits en 2016. Un levier de croissance supplémentaire pour cette société patrimoniale d’envergure internationale qui, sur son périmètre, contrôle déjà plus d’un tiers du marché mondial.

J-N.O