Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Beaubelique Industrie – Mutualisation de moyens

Beaubelique Industrie – Mutualisation de moyens

30 mars 2015
<span>Beaubelique Industrie</span> – Mutualisation de moyens

Avec deux enseignes phares (Poutou Manutention et Solomat) dédiées respectivement aux gammes compactes, de manutention et au matériel de production, Jean-Luc Beaubelique s’est imposé en dix ans comme le principal acteur de la distribution dans le Limousin.

Issu de la fourniture industrielle (Beaubelique Industrie) et de la location (BLS-Location), l’entrepreneur a voulu se diversifier dans la distribution afin de garder le contrôle de la technique sur des matériels en renouvèlement permanent. L’acquisition de la société Poutou Manutention (Manitou, Toyota Industries, Kubota, Lancy, Hubière, Kaeser), en 2004, a été suivie de l’intégration de Solomat, concessionnaire Liebherr, Bell, Bomag, Kramer, Wacker Neuson, Tracto Technik et Montabert. « Depuis six ans, la distribution de bien d’équipement a profondément changé, passant d’un métier de représentation à une véritable expertise technique délivrée au client dans le cadre d’une solution globale incluant un bien d’équipement, des accessoires, un financement, un contrat de maintenance voire de full service », constate Jean-Luc Beaubelique, président de la holding familiale* chapeautant l’ensemble de ses activités (industrie, location et distribution). Une évolution de fond qui induit également un renforcement de l’aspect capitalistique du métier. « Dans le contexte actuel du marché, une structure générant moins de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires n’est pas viable, tranche Jean-Luc Beaubelique. 20 à 30 % de fonds propres, cela me paraît un ratio raisonnable pour un fonctionnement optimal»

SERVICE ET PROXIMITÉ

Sur ses deux entités, la part du Service dans le chiffre d’affaires atteint respectivement 45 et 40 %. Explication : les deux sociétés ont été structurées et organisées pour faire du service après-vente un centre de profit dans le cadre d’une approche intégrée permettant au distributeur de maîtriser l’intégralité des opérations. Si le reconditionnement se fait en atelier, le SAV est fortement déporté : « 95 % de nos clients font réparer leur machine sur site, soit sur chantier soit dans leur entreprises », révèle Jean-Luc Beaubelique. Le maillage du Limousin et des départements limitrophes (pour Solomat) assure si besoin, un soutien logistique et technique de proximité, concourant à l’efficacité des techniciens et mécaniciens itinérants. Une mutualisation de moyens servie par une informatique opérationnelle qui participe à la performance des enseignes en progression constante depuis leur reprise.

Jean-Noël Onfield