Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réglementation - Béton – Les normes se mettent à l’heure européenne

Béton – Les normes se mettent à l’heure européenne

16 avril 2015

La norme européenne sur le béton vient d’évoluer, le complément national aussi. Explications du Syndicat national du béton prêt à l’emploi (SNBPE).

Jean-marc Pottier

Jean-Marc Potier, délégué technique du SNBPE : « En France, la norme prend en compte le DTU 21 et le fascicule 65 pour les ouvrages d’art. »

« La norme européenne sur le béton (EN 206-1) datait de l’an 2000, rappelle Jean-Marc Potier, délégué technique du SNBPE. Il a fallu remettre les références normatives à jour pour prendre en compte les Eurocodes et les normes d’exécution des ouvrages en béton (EN 13670). » En Europe, la norme EN 206-1 est devenue l’EN 206. Publiée le 19 décembre dernier en France, la NF EN 206/CN s’est substituée à la NF EN 206-1/CN de novembre 2012 en intégrant tous les bétons vibrés et autoplaçants (NF EN 206-9). « La norme européenne n’est pas harmonisée, elle ne donne pas lieu au marquage CE, commente le délégué technique. Il y a des compléments nationaux parce que tous les pays ne formulent pas le béton de la même manière. » Dans l’hexagone, ce complément national précise les règles de formulation et d’utilisation du béton en reprenant l’intégralité du texte étoilé pour satisfaire à l’obligation de le publier sans le modifier. Principales modifications ? En Europe, le texte incorpore le béton autoplaçant, lequel avait déjà été pris en compte en 2012 par le complément national pour anticiper l’évolution de la norme commune. Dans l’Union désormais comme en France depuis 2012, il est possible de réaliser des additions avec du CEM II/A, alors qu’elles n’étaient autorisées avant qu’avec le seul CEM I. Il est possible également d’introduire des granulats recyclés dans le matériau, une voie anticipée elle aussi en 2012 dans NF EN 206-1/CN. Autres évolutions notables ? L’introduction des bétons de fibre dans la norme européenne et le complément national. L’introduction aussi, des bétons pour travaux géotechniques (pieux de fondation, micro pieux, parois moulées…) – les règles de formulation qui ressortaient auparavant des normes sur les ouvrages géotechnique ont été intégrés dans la NF EN 206/CN. Une légère transformation des modalités d’évaluation de la conformité du béton sur les lieux de production. Une modification, enfin, des tolérances de pesée des constituants – un nouveau tableau les fixe dans la NF EN 206/CN.

Jacques Daimée