Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Intermat 2018, Matériels - Rotatifs – Avant-première : ce que Magni va dévoiler à Intermat 2018

Rotatifs – Avant-première : ce que Magni va dévoiler à Intermat 2018

3 avril 2018
<span>Rotatifs</span> – Avant-première : ce que Magni va dévoiler à Intermat 2018

46 m. C’est la nouvelle hauteur de travail record pour un chariot élévateurs rotatifs tout terrain à déport de charge. Avec ce nouveau développement à découvrir à Intermat 2018, l’industriel italien conforte son positionnement sur un segment de niche : les grandes hauteurs et les fortes capacités de levage.

La conception de la flèche à 6 éléments est brevetée.

Le RTH 6 46 SH est le premier modèle de la gamme Magni à dépasser les 40 m de hauteur de travail. Développé sur la base technique du modèle de 39 m dévoilé en 2016, le nouveau venu se distingue par son châssis spécifique et sa flèche à 6 télescopes. Cette dernière est protégée par des brevets portant, notamment, sur la sortie séquencée des différents éléments.

A partir de 35° d’angle de flèche, la sortie des deux premiers télescopes est gérée automatiquement. L’opération, qui est transparente pour l’opérateur, tend à sécuriser l’opérateur, le système calculant en permanence et en temps réel, les conditions de stabilité de la machine.

Autre argument sur cette machine sans équivalent, la compacité du châssis qui s’inscrit dans un polygone de sustentation de 7×7 m. Conçu pour travailler principalement avec une nacelle, le RTH46.6 SH est disponible avec une nacelle de 6,50 m le longueur, dédiée à la pose de vitre, intégrant une potence/treuil.

Le constructeur a travaillé sur la compacité du châssis.

Dans le domaine des capacités « extrême » de levage, Magni expose le modèle RTH 825 SH, capable de lever 8 t à 25 m. Une première dans le domaine des 8 t rotatif, qui partage le même châssis que le modèle de 35 m de hauteur de levage.

La puissance de la motorisation (170kW délivrée par un 4 cylindres Mercedes), est exploitée par une transmission hydrostatique à déplacement variable fournie Bosch Rexroth. Le circuit hydraulique de type « load sensing », dont la pression maximale s’élève à 350 bar.

J-N.O