Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Conjoncture – Le renouvellement des parcs tirent les investissements

Conjoncture – Le renouvellement des parcs tirent les investissements

21 janvier 2019
<span>Conjoncture</span> – Le renouvellement des parcs tirent les investissements

Comme prévu, 2018 a été un bon cru en termes de ventes de matériels de chantier. La dynamique de marché s’est accélérée au cours des douze derniers mois, ce qui laisse augurer une nouvelle année de croissance. Quelles seront les principaux moteurs de l’investissement ? Quelles sont les priorités d’achat ? Quels changements apportés dans les parcs ? Eléments de réponse.

Si l’on se réfère aux fondamentaux du marché, tous les indicateurs sont au vert. Le taux d’utilisation des parcs opérationnels en propre sont élevés, la plupart des utilisateurs faisant état d’un taux d’engagement en progression, à des niveaux significatifs (71 % pour les adhérents de la FNTP). L’une des conséquences de ce fort engagement se traduit par un âge moyen du parc qui tend à s’allonger (7,2 ans en moyennes dans les entreprises de TP, 6,2 ans chez les loueurs).

Dans ce contexte, et considérant le niveau de prise de commandes des entreprises, les investissements en matériels neufs obéissent à deux raisons principales : le renouvellement du parc et l’expansion des moyens matériels afin d’accompagner la croissance d’activité de la société.

Les priorités d’investissements

Si, dans l’ensemble, la plupart des exploitants sont à l’achat en ce début d’année, chaque typologie de secteurs clients obéit à sa propre logique, qui peut être conjoncturelle ou plus structurelle. Ainsi, en amont de la chaîne, les producteurs de matériaux, procèdent à des investissements afin de moderniser leurs installations, quand les fabricants de béton prêt à l’emploi cherchent à améliorer leur impact environnemental.

Pour les entreprises de TP comme pour les loueurs et les levageurs, 2019 sera principalement une année de renouvellement. En dépit de perspectives d’activité bien orientées, ces trois professions ont pleinement profité de l’incitation fiscale offerte par la loi Macron, en investissant massivement en 2017 et 2018. L’année en cours marquera dont, pour cette typologie de clientèle, un ralentissement de la croissance des achats.

Par catégorie de matériel, priorité est donnée aux pelles sur chenilles et sur pneus, aux compacteurs et aux chargeuses sur pneus au sein des entreprises de TP. Les spécialistes de la déconstruction, dépollution et du recyclage privilégient les équipements de démolition, les porteurs hydrauliques (pelles sur chenilles) et les équipements de sciage et de carottage. « Business as usual », chez les loueurs dont les trois lignes d’investissement prioritaires ont trait aux chargeuses sur pneus, aux compacteurs et aux mini-pelles. Les levageurs sont à l’achat de grues mobiles aux deux extrémités de l’offre : prioritairement de faible capacité (30 à 60 t) mais aussi de forte capacité (100 à 250 t).

Effet de cycle

« Une année 2019 avec un premier semestre très dynamique et un second semestre en demi-teinte semble pour notre économie la voie la plus probable. »
Renaud Buronfosse , délégué général du Cisma

Les prévisions d’investissements de l’ensemble du secteur client des matériels de chantier font état d’un léger ralentissement de la croissance pour l’année en cours après un plus haut depuis 2008 atteint en 2018. L’évolution des ventes de matériels s’en ressentira : après avoir progressé de l’ordre de 5 % en 2018, la croissance sera vraisemblablement plus modeste en 2019.

À l’approche des élections municipales de 2020, l’effet du cycle électoral reste d’actualité dans les TP. Si l’on sort de l’épure les deux années (2007 et 2008) « hors normes », à respectivement plus de 35 000 et 30 000 unités, le marché français semble se stabiliser, dix ans après la crise, à un niveau élevé, de l’ordre de 27 000 unités en moyenne sur la période 2017-2019.

J-N.O

 

Top 3 des investissements matériels par clientèle

 

  • TP : pelles hydrauliques sur chenilles et sur pneus, compacteurs, chargeuses sur pneus ;
  • Carrier : installations (modernisation), chargeuses sur pneus, pelles hydrauliques sur chenilles ;
  • BPE : installations (amélioration), malaxeur autoporté, centrales à béton ;
  • Démolition/dépollution/recyclage : équipements de démolition, pelles hydrauliques, sciage/carottage ;
  • Loueurs : chargeuses sur pneus, compacteurs, mini-pelles ;
  • Gros œuvre (maçonnerie) : coffrages, bétonnières, grue à tour.