Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - BTP – Passerelle(s), un pont entre la culture et les apprentis

BTP – Passerelle(s), un pont entre la culture et les apprentis

18 février 2016
<span>BTP</span> – Passerelle(s), un pont entre la culture et les apprentis

Donner une profondeur historique au BTP et une vision plus riche de leurs futurs métiers aux apprentis pour Bruno Racine, président de la BNF. Jeter un pont entre la construction et le champ culturel pour Jean Gaudin, président de BTP Plus. Renforcer l’accès des apprentis à la culture générale et offrir un support pédagogique innovant au réseau de l’apprentissage pour Armand Suardi, président de CCA-BTP. Après trois ans de gestation, une équipe projet de la BNF et le comité de suivi pédagogique du CCA-BTP ont lancé Passerelle(s) sur la toile. Le site veut donner accès à « une culture générale contextualisée » aux apprentis et plus largement, un supplément d’âme à l’apprentissage. Dans sa ligne de mire : les 50 0000 jeunes en centres de formation et leurs 2 200 formateurs.

Passerelle(s) fournit des références dans le temps et dans l’espace à partir des métiers et d’une sélection d’édifices représentatifs de leur époque et des techniques de construction, explique Nathalie Ryser, chef de projet numérique. Une sélection qui fait la part belle au bâtiment même si des ouvrages emblématiques des travaux publics, comme le pont de Brooklyn et celui du Gard, le viaduc de Garabit et la tour Eiffel, y figurent. Ce dernier secteur est surtout présent dans la première et surtout, dans la deuxième des cinq grandes rubriques du site : construction, métiers, promenades, glossaire et carte (géolocalisation des édifices). Les apprentis y trouvent le portrait d’un géomètre et d’un canalisateur, des entrées sur les engins de levage et les échafaudages (« En images »), les outils et les méthodes, la sécurité sur les chantiers, les engins et le terrassement (« Techniques et métiers »), trois dossiers sur l’histoire de la topographie, la construction des routes et celle du réseau ferré ou encore, quelques bons conseils de lecture : Franz Kafka, Joseph Duverger et Maylis de Kerangal.

J.D