Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Manutention tout terrain – Manitou dévoile de nouveaux concepts pour s’ouvrir de nouvelles applications

Manutention tout terrain – Manitou dévoile de nouveaux concepts pour s’ouvrir de nouvelles applications

3 mai 2021
<span>Manutention tout terrain</span> – Manitou dévoile de nouveaux concepts pour s’ouvrir de nouvelles applications

Déterminé à capter le rebond attendu cette année et à accompagner l’évolution de la demande, l’industriel lance plusieurs nouvelles solutions pour le marché de la construction. Deux concepts novateurs voient le jour, les gammes MRT et MT étant profondément remaniées.

Photo ; En option, les MRT Vision peuvent recevoir un toit renforcé sans grille, certifié ROPS/FOPS niveau 2.

Qu’il s’agisse des gammes de chariots élévateurs tout terrain à tourelle rotative, à déport de flèche télescopique ou de chargeuses sur pneus compactes, ces modèles tendent tous vers la même finalité : proposer le coût total de possession  le plus bas.

Deux concepts inédits,  ULM et MLA, voient en jour, qui répondent à des besoins identifiés dans la manutention et le terrassement de matériels ultra compacts. Une tendance qui découle de la typologie des chantiers et de la nature des travaux à réaliser dans les pays développés. L’industriel propose une alternative qui, tout en conservant toutes les caractéristiques d’un produit « Manitou », répond aux contraintes de compacité, de productivité et de sécurité.
Dès la fin de l’année, les chariots télescopiques tout-terrain ultra-compacts Ultra Light Manitou (ULM), seront lancés. Parmi les spécificité, un encombrement minimum, avec une hauteur de ’1,90 mètre seulement pour 1,49 mètre de largeur. Ces modèle, qui affichent un poids opérationnel de 2 700 kg avec accessoire standard restent  transportables sur une remorque standard ne nécessitant pas de permis spécifique. Destiné au secteur de la construction, mais également aux paysagistes ou à l’événementiel, ils seront disponibles dans le réseau de concessionnaires, loueurs et grands comptes, début 2022.

Le chargeuse articulée sur pneus L5 est configurée pour les chantiers de construction.

Le développement d’une nouvelle gamme de chargeuse articulées « XXS » procède de la même logique. Disponibles en motorisation Phase V , ces machines bénéficient d’un design différenrenciant et de nombreuses options pour répondre aux besoins de personnalisation. Leur manœuvrabilité est facilitée par une largeur réduite, pour évoluer sans difficultés  sur les chantiers. La transmission hydrostatique optimisée permet de les mettre dans les mains de tout type d’opéeateurs.  Les quatre modèles MLA 2, MLA 3, MLA 4 et MLA 5 seront connectés et équipés d’un bras court pour plus de capacité, ou d’un bras long pour des applications nécessitant une plus grande hauteur de levage. Ils seront également proposés avec canopée ou cabine intégrale. Ces modèles seront distribués au sein du réseau de concessionnaires, aux loueurs et grands comptes d’ici fin 2021L.

MRT

Pour apporter plus de clarté à sa gamme rotation totale, la nomenclature change, avec deux gammes Vision et Vision +. Des modifications sont apportées au design, Grâce à une modernisation du design. L’ergonomie  et la visibilité progressent. Les deux gammes partagent la même cabine. La gamme Vision compte 14 modèles avec des hauteurs comprises entre 16 mètres et 25 mètres, pour une capacité de charge allant jusqu’à 4,5 tonnes. Deux références enrichissent l’offre. Les modèles MRT 1645 et MRT 1845 , avec 500 kg de capacité de charge supplémentaire par rapport à leurs prédécesseurs, apportent une hauteur de levage respective de 16 mètres et 18 mètres pour 4,5 tonnes de charge. Ils sont également équipés d’un nouveau moteur Phase V développant une puissance respective de 75 ch et 116 ch. Manitou annonce une offre électrique pour la fin d’année et proposera une extension de la gamme Vision+ en full électrique, ainsi qu’en version hybride, associant un moteur thermique plus petit à une batterie lithium-ion.

MT

Fer de lance de la gamme construction, les chariots élévateurs tout terrain à déport de charge s’étoffe avec trois modèles innovants, (MT 730 H, MT 930 H, et  MT 930 HA, éqquipé d’un panier nacelle), destiné aux loueurs et utilisateurs  finaux de machines compactes, pour leurs chantiers urbains de plus en plus exigus. Ces gabarits compacts, de 2 mètres de largeur pour 2 mètres de hauteur, disposent d’une large palette d’équipements. En cabine, l’écran intuitif avec un affichage disponible en 22 langues, vient apporter à l’opérateur en temps réel des notifications liées notamment à la maintenance et à l’utilisation. Ce tableau de bord universel, simple d’utilisation, favorise une prise en main rapide et assure la sécurité de l’opérateur et de de sa machine.

Une nouvelle flèche avec vérin intégré permet d’offrir une plus grande visibilité pour une plus grande sécurité lors d’opérations de chargement/déchargement.

Avec leur faible encombrement, ces trois modèles sont faciles à transporter. Un système d’accroche des fourches au tablier a été conçu pour optimiser davantage la longueur de la machine avec accessoire, réduisant ainsi les coûts liés au transport. Pour assurer précision et souplesse des mouvements, ces chariots sont équipés d’une transmission hydrostatique et d’un moteur développant 75 ch. Les économies de carburant réalisées et les réductions sonores sont particulièrement importantes, avec un maximum de 45% de ralenti sur le temps total d’utilisation de ces modèles (source Manitou).  le fabricant mettant en avant pour le modèle MT 930 H  un coût horaire de seulement 18,49€,  calculé sur base d’une utilisation de la machine de 500 heures réparties sur 5 années, selon les composantes suivantes : coût d’acquisition, maintenance préventive, maintenance corrective, consommation, et valeur de revente.

J-N.O

Manitou Group

80 millions d’investissements

Porté par des perspectives de croissance durable, le groupe lance un plan d’investissements industriels en France de plus de 80 millions d’euros pour les cinq prochaines année; Cette manne sera alloués au réaménagement et à l’extension des sites de production situés à Ancenis (44), Candé (49) et Laillé (35). L’enjeu: diposer de la capacité d’industrialiser les future modèles électriques et hybrides.  Ces investisssements, qui confirment les moyens que se donne l’industriel pour atteindre les objectifs fixés dans sa feuille de route “New Horizons 2025” font partie d’une enveloppe de 450 millions d’euro.