Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Manutention tout terrain – Le groupe Manitou prévoit un fort rebond de l’activité cette année

Manutention tout terrain – Le groupe Manitou prévoit un fort rebond de l’activité cette année

8 mars 2021
<span> Manutention tout terrain <span/> – Le groupe Manitou prévoit un fort rebond de l’activité cette année

 Au terme d’une année 2020 difficile, durant laquelle la crise sanitaire a provoqué une chute importante des marchés, le chiffre d’affaires de l’industriel français a enregistré un retrait de 24% de par rapport à 2019.

Le ralentissement économique de 2020 nous a conduits à redimensionner l’ensemble de nos moyens, à simplifier l’organisation du groupe ainsi qu’à rationaliser nos sites industriels du continent américain. L’ampleur inattendue du rebond des prises de commandes et du carnet de commandes de fin d’année fait basculer le groupe dans une nouvelle phase de croissance. Les cadences de production ont été augmentées pour répondre à la demande des clients, dans un contexte empreint d’une forte inflation des prix de l’acier, de pénuries de transports maritimes et de composants électroniques. Au-delà de ces problématiques de réalignement des acteurs économiques en sortie de crise, les tendances des marchés restent très dynamiques, permettant d’anticiper une croissance de chiffre d’affaires pour 2021 de plus de 15% et un résultat opérationnel courant en progression de 40 points de base par rapport à 2020.

Services

La division Manutention et Nacelles a réalisé un chiffre d’affaires de 1 023,4 M€, en recul de -29,7 % par rapport à une année 2019 exceptionnelle (-28,8 % à taux de change et périmètre constants). La division MHA a été fortement impactée par la crise Covid-19 sur le 1er semestre. Son chiffre d’affaires a reculé sur l’ensemble des zones géographiques et plus particulièrement sur les zones Europe du Nord et APAM. La division Matériel Compact affiche un chiffre d’affaires de 261,6 M€ en repli de -20,3 % sur 12 mois (-19,1 % à taux de change et périmètre constant). La division a été touchée par la crise sanitaire Covid-19 sur l’ensemble des zones géographiques et tout particulièrement auprès de loueurs nord-américains et du marché indien. La division Services & Solutions clôt l’exercice avec un chiffre d’affaires de 300,1 M€ très proche de 2019, ce qui confirme la résilience de cette activité. Le retrait du chiffre d’affaires (-3,0 % sur 12 mois, -3,4 % à taux de change et périmètre constant) touche l’ensemble des zones géographiques et plus particulièrement sur la zone APAM. Les activités de services et de locations, plus résilientes par nature, ont connu une dynamique de croissance.

Litige

Le 26 février dernier, le Tribunal Judiciaire de Paris s’est prononcé, en première instance, sur le contentieux en contrefaçon de la partie française de deux brevets européens se rapportant à certaines caractéristiques concernant le système de commande de la coupure de surcharge de certains chariots télescopiques, initié en mai 2017 par la société J.C. Bamford Excavators Limited (JCB) contre la société Manitou BF. Le Tribunal retient la contrefaçon de seulement deux revendications de la partie française du second brevet par trois modèles de matériel d’une ancienne configuration qui n’est plus commercialisée par Manitou BF depuis mai 2017. Manitou conteste cette décision, tout en notant qu’elle n’a aucune incidence sur son activité du fait que cette ancienne configuration n’est plus commercialisée. Compte-tenu du caractère très résiduel de la contrefaçon retenue, le Tribunal condamne Manitou BF à verser au demandeur la somme globale de 150.000 euros au titre du préjudice subi, écartant les demandes de JCB qui faisait valoir un préjudice de 190 millions d’euros.

J-N.O