Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Manitou – Comment se mettre en capacité de renouer avec la relance de l’activité

Manitou – Comment se mettre en capacité de renouer avec la relance de l’activité

6 juillet 2020
<span>Manitou</span> – Comment se mettre en capacité de renouer avec la relance de l’activité

Après avoir clôturé un exercice record en 2019, le groupe affronte une crise économique, conséquence d’une crise sanitaire intervenue en début d’année. Une situation inédite, qui ne remet cependant pas en cause la solidité du modèle économique de l’industriel.

Alors que l’année en cours devait marquer un ralentissement de la croissance, la pandémie liée au coronavirus a engendrée une crise économique dans précédent. Construction, Agriculture et Industrie, les trois marchés qu’adresse l’industriel, sont affectés. Idem pour l’ensemble zones géographiques sur lesquelles la marque est présente.  L’ampleur et les incertitudes de la Covid-19  ont, de fait, conduit le groupe à suspendre la guidance financière pour l’année 2020.

Après avoir fait face à une situation sans précédent, en initiant différentes actions entre mars et avril, tous les sites ont pu rouvrir à partir du mois de mai, en même temps que les mesures sanitaires étaient adaptées aux contraintes géographiques. La montée en puissance des lignes de production, a permis un retour à des cadences adaptées aux niveau actuel de la demande, l’accélération des production permettant de répondre aux saisonnalités des marchés.

Transition énergétique

Dans ce contexte, l’objectif long terme, reste donc inchangé : accéder au rang de leader sur tous les marchés, en protégeant l’environnement tout en préservant l’homme. Son principal atout ? Sa capacité d’adaptation et à rebondir dès que la reprise sera là. Pour cela, le développement de matériels de manutention et d’élévation ainsi que des matériels compacts innovants est essentiel, à l’instar des gammes « Oxygen », pour les marchés fortement régulés. Pour cela, les équipes de R&D ont recours aux motorisations hybrides et électriques. Déjà, premières innovations ont été dévoilées l’année dernière lors de la Bauma, avec un prototype de chariot télescopique rotatif hybride (électrique/thermique) et un chariot élévateur tout terrain à déport de charge MT 625 électrique pour chantiers urbains.

 

Deux modèles inédits qui s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de la transition énergétique de l’industriel. Toujours dans cette approche, un concept de chargeur compact électrique verra le jour cette année. Développé par Gehl, l’une des marque de matériels compacts du groupe Manitou, ce développement tend à réduire les émissions et les nuisances sonores, devra afficher une journée d’autonomie et un TCO compétitif. Destiné aux chantiers situés en zone, il se distinguera pas ses blocs de batteries amovibles et sa conception comme sans maintenance, simplifiées.
Parallèlement, l’offre solution, créatrice de valeur ajoutée pour les clients, doit être étoffée autour de « produits » englobant un matériel, des accessoires et une palette de services associés, incluant les pièces de rechange, le financement, l’extension de garantie, les contrats de maintenance mais aussi la machine connectée. En attendant un retour à la normale, priorité est donnée à la gestion des activités dans un contexte de crise, pour se mettre en capacité de renouer avec la croissance en saisissant les opportunités qui pourraient se présenter. Pour

J-N.O