Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Infrastructures – Ouverture de la route nationale 1 au Congo

Infrastructures – Ouverture de la route nationale 1 au Congo

1 mars 2016
<span>Infrastructures</span> – Ouverture de la route nationale 1 au Congo

Après huit ans de travaux, les 535 kilomètres de la route nationale 1 ouvre aujourd’hui entre Brazzaville et Pointe-Noire au Congo. Maître d’oeuvre délégué, le groupe d’ingénierie français Egis a supervisé l’ensemble des études et travaux. Cette nouvelle liaison à quatre voies a été construite par l’entreprise chinoise China State Construction Engineering Corporation sur le tracé d’une ancienne piste, en partie détruite ou fermée par la végétation. Un chantier hors norme qui a fait appel au savoir-faire technique des bâtisseurs. Egis a du s’attaquer aux problématiques posées par la gestion des eaux de surface et souterraines, par les terrassements de très grande masse ou encore, par les ouvrages d’art non courants, tous en fondations profondes. Défi le plus spectaculaires : la traversée sur environ 60 km du Mayombe, un massif montagneux au relief tourmenté, formant une véritable barrière naturelle entre les départements du Kouilou et du Niari. En raison de l’hétérogénéité et de l’instabilité de sols gorgés d’eau, ainsi que d’une forte pluviométrie étalée sur de longs mois, différents type de dispositifs de protection et de stabilisation des talus ont été associés le long du tracé : clouage, béton projeté, mur de soutènement. Avec plus de 202 000 plans vérifiés et 1 250 000 essais géotechniques réalisés, Egis a mobilisé une équipe de contrôle de plus de 170 personnes au plus fort des travaux.

J.D