Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Exosquelette – Comau affine son concept avec le Mate-XT

Exosquelette – Comau affine son concept avec le Mate-XT

14 décembre 2020
<span>Exosquelette</span> – Comau affine son concept avec le Mate-XT

Le constructeur italien a dévoilé le 2 décembre la seconde version du Mate, son système d’assistance pour les bras et les épaules. Baptisée Mate-XT, elle s’avère plus légère et plus résistante que son prédécesseur.

Dans le domaine des exosquelettes, le dernier trimestre de 2020 laisse augurer une nouvelle décennie des plus dynamiques. Après Hilti cet été, le fabricant italien Comau a présenté le 2 décembre le Mate-XT, une nouvelle version du Mate, son assistant passif destiné au soutien aux épaules.

Le groupe de robotique industrielle est engagé dans ce domaine depuis 2017. Il était alors entré au capital de la jeune entreprise transalpine Iuvo, spécialisée dans la conception de robots portables. « Nous sommes convaincus que les travailleurs doivent être au centre de l’usine. C’est pourquoi nous créons des solutions adaptées à leurs besoins. Nous sommes prêts à mener cette transition jusqu’au niveau suivant, a indiqué Elena Corsi, responsable marketing des robots portables de Comau durant la visioconférence organisée à cette occasion. Il n’y a pas de meilleur moment pour dévoiler ce nouvel exosquelette. Il peut contribuer à protéger le bien le plus important : les humains. »

Amélioration continue

Le constructeur a commercialisé le Mate durant l’été 2018. Cet équipement réduit la charge supportée par les épaules et les membres supérieurs aux moyens de ressorts, tant que l’angle entre le bras et le torse est compris entre 0 et 120°. À peine a-t-il eu le temps de s’installer sur quelques dos que déjà son successeur arrive. « Le Mate ne ressemblait à rien sur le marché, mais nous savions déjà qu’il pouvait être encore meilleur, a expliqué Gaia Salvadore, responsable produit des robots portables du groupe. Juste après son lancement, nous avons commencé le développement du XT. »

Il est vrai que le Mate-XT pèse un kilogramme de moins que le premier système : les boîtiers qui protègent les ressorts ont été réduits. En outre, la colonne vertébrale qui relie la ceinture aux épaulières est désormais en fibre de carbone.

La clé des chantiers

Le dispositif résiste désormais aux conditions difficiles ; lumière, poussières, eau. Dans le cas des fortes chaleurs, le manufacturier a revu les matériaux qui composent la partie dorsale de la ceinture. Il avance une aération améliorée de 20 %.

Afin de faciliter la prise en main, de petits logos qui décrivent la fonction de chaque sangle ont été ajoutés. Dans le même esprit, la tige au-dessus des omoplates qui soutient les articulations mécaniques comporte des graduations. L’utilisateur peut de la sorte mémoriser l’écartement qui lui convient.

L’exosquelette dispose huit niveaux de puissance, un de plus que son prédécesseur. Le compagnon choisit celui qui lui procure le meilleur confort. « L’assistance maximale du Mate-XT est de 20 % supérieurs à la première version », précise Giacomo Giusfredi, ingénieur R & D de Iuvo.

La preuve chiffrée

Malgré ces améliorations, Comau va probablement rencontrer des marchés suspicieux quant à l’intérêt de ce type de système. Le constructeur a pris les devants. Il a cherché à quantifier les avantages liés à son assistant physique. Pour se faire, il a eu recours à la méthode Ergonomic Assessment Worksheet (EAWS). Cette dernière a été conçue durant les années 2000 dans l’optique d’évaluer les risques biomécaniques dans l’industrie automobile.

Selon cette grille d’évaluation, le Mate-XT diminuerait de 30 % l’activité musculaire pour des tâches statiques et de 25 % pour les tâches dynamiques. La précision des tâches augmenterait de 27 %. Quant au temps des cycles de travail, ils baisseraient de 5 %.

Le fabricant compte bien mettre en avant ces chiffres durant l’année à venir. Car son exosquelette sera disponible dès la fin de l’année. Un peu tard néanmoins pour le sapin Noël. Les délais de livraison sont trois à quatre semaines.

M. D.