Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Equipements – EPI : dix nouveautés pour sécuriser vos chantiers

Equipements – EPI : dix nouveautés pour sécuriser vos chantiers

18 septembre 2017
<span>Equipements</span> – EPI : dix nouveautés pour sécuriser vos chantiers

Quoi de neuf du côté des équipements individuels de protection (EPI) ? Chaussures, casques, appareils de ventilation assistée ou protections antibruit, les fabricants ont puisé dans les nouvelles technologies avec un souci marqué d’en assurer l’esthétique.Sélection de Chantiers de France.

 Honeywell : chaussures de sécurité

Avec Energic et Synergic, Honeywell lance une nouvelle gamme de deux chaussures de protection destinée aux professionnels qui travaillent dans des environnements difficiles, celui des chantiers notamment. Cette nouvelle gamme a été conçue dans un cuir pleine fleur qui confère au chaussant une résistance à l’usure en milieu humide et souillé. La doublure maintient les pieds au sec et absorbe la transpiration, tandis que l’embout de protection enduit en polyuréthane résiste à l’abrasion. Ces chaussures sont également conçues pour faciliter l’évacuation des liquides. Côté résistance encore, elles possèdent des coutures renforcées sur les quartiers et sur les parties supérieures. Une languette à goussets renforce la protection tandis qu’un col ergonomique et rembourré garantit le confort dans toutes les positions. Précision, la gamme est conforme aux exigences de la norme applicable pour les chaussures de sécurité. Enfin, les deux modèles sont ornés d’un liseré réfléchissant au talon et sur les côtés.

Dunlop Protective Footwear: botte de sécurité

Dunlop Protective Footwear a décroché le prix « iF Design Award » pour une botte de sécurité baptisée Dunlop Reliance, un label qui atteste de la qualité de sa conception. Cette botte, qui allie esthétisme et protection, est née de l’association de deux marques qui ont apportée chacune des technologies spécifiques : Purofort, un matériau spécifique signé Dunlop, lui confère sa légèreté et assure son isolation thermique jusqu’à -20 °C ; et Vibram XS Work, une semelle extrêmement antidérapante. Reliance offre ainsi la protection d’une botte et le confort d’une chaussure. Précision, celle-ci est dotée d’un embout de protection et d’une semelle intercalaire en acier qui lui permette de réponde aux normes de sécurité les plus strictes sans céder à l’élégance. Equipée de languettes de retrait, Reliance monte jusqu’au mollet et même à hauteur de genou sous le nom Dunlop Expander.

 Honeywell : casque antibruit

 Honeywell commercialise un nouveau casque qui permet aux travailleurs de se protéger des nuisances sonores en continuant à communiquer entre eux dans les environnements de travail bruyants. Baptisé Howard Leigh Sync Wireless, ce nouveau casque antibruit est équipé de bluethooth, une technologie sans fil qui permet à son porteur de se connecter à la plupart des smartphones pour téléphoner à ses collègues par l’intermédiaire d’un micro monté sur tige ou pour recevoir des instructions par le même canal, le tout sans retirer son couvre-chef. Précision, une batterie rechargeable donne une autonomie de plus de 16 heures. Côté ergonomie, Honeyweel met l’accent sur la simplicité des boutons de commande et des témoins lumineux qui indiquent les différents réglages.

Lemaitre : chaussure avec double insert anti-perforation

Conçu et breveté par Lemaitre, le modèle Tiger TP avec double insert anti-perforation (Duo Protection) se présente comme le « gilet pare-balles » de la chaussure de sécurité. Celle-ci cible les chantiers de construction et les secteurs d’activité où les risques de perforation sont importants : terrassement, travaux publics, traitement des déchets, déblaiement, intervention sur site accidenté… Le secret : un double insert anti-perforation en acier inoxydable et textile haute ténacité testé en conditions réelles avec l’objectif d’optimiser la sécurité sur les aires de travaux les plus difficiles. Résultat : des performances supérieures aux exigences de la norme en vigueur, ainsi qu’à celle en préparation (EN ISO 22568). A noter encore : la tige en cuir pull up hydrofuge avec surbout anti-abrasion (gage de souplesse et de robustesse), la semelle cramponnée (un bon grip sur sols meubles, pentus, boueux ou accidentés) et l’embout en fibres composites (légèreté et isolation thermique). Le chaussant (avec un modèle montant) est adapté à la morphologie du pied féminin du 35 au 39 et du pied masculin du 40 au 49.

Scott Safety : appareil de protection respiratoire

 Scott Safety vient de moderniser son appareil de protection respiratoire à ventilation assistée Phantom Vision. Fournissant un air filtré et conforme aux meilleures pratiques européennes en matière de désamiantage, Phantom Vision offre un large champ de vision. La décontamination, le nettoyage et la maintenance du masque sont simplifiés, limitant d’autant son coût possession. Les travaux de désamiantage s’effectuent en milieu humide. Les composants électroniques et l’eau ne font pas bon ménage. Pour cette raison, Scott Safety met en avant l’encapsulage de son moteur (un gage d’étanchéité) et l’imprégnation métallique des composants les plus sensibles de l’appareil (une assurance de robustesse). Autres améliorations notables : un commutateur étanche en facilite l’utilisation en protégeant ces composants sensibles et la batterie à été allégée pour réduire le poids de l’équipement. Disponible en trois tailles, le masque peut s’adapter à toutes les morphologies

Moldex : coquilles anti-bruit

Moldex ajoute une aujourd’hui une nouvelle référence a son catalogue : les coquilles sur casque MX-7, un accessoire qui se destine notamment aux professionnels de la construction. Ces coquilles sont compatibles avec le standard de casque de la plupart des fabricants : elles possèdent deux adaptateurs, prévus pour des encoches de 3 cm. Contrairement aux équipements traditionnels, les MX-7 ne sont pas rondes : la forme en a été étudiée pour couvrir l’oreille dans sa totalité avec une bonne répartition de la pression. Côté confort, on peut noter leur légèreté (340 g la paire), la douceur de la mousse synthétique utilisée pour réaliser les coussinets et leur performance en matière de protection auditive avec un SNR de 31 dB. Une coulisse de réglage permet à l’utilisateur de les adapter à sa tête. Ces coquilles, certifiées EN, sont exemptes de PVC, comme l’ensemble des produits proposés par ce fabricant.

Boa Technology : une alternative au laçage traditionnel

Conçu et breveté par Boa Technology, le système Boa se présente comme une alternative aux modes de laçage traditionnels. Avec lui, les porteurs de chaussures de sécurité n’ont plus à de soucier de savoir si leurs lacets sont mal ajustés ou débouclés. Signe de son intérêt, 67 marques spécialisées l’ont adopté dans quelques 26 pays. L’an passé, une étude de la DGUV (german social accident insurance Association) a montré que 84 % d’une centaine de testeurs le préféraient à tous les autres systèmes de laçage. Boa associe un disque gradué de serrage et de desserrage, un lacet léger et des guides de fermeture du chaussant. Avantage, selon le fabricant : un serrage précis, durable et confortable.

Mewa : nouveau catalogue d’EPI

 Mewa publie son catalogue 2017/2018. « World Wide Work by Mewa » propose sur 375 pages largement illustrées un large choix d’EPI et de textiles industriels (1 600 références) : gant et chaussures de sécurité ou vestes molletonnées pour hommes et femmes. L’expertise du fabricant veut se refléter jusque dans la conception de ce catalogue. C’est le sens des pictogrammes et des graphiques relatifs aux différents domaines de risque qui guident le client à travers la diversité de l’offre, mais aussi aux explications qui accompagnent les différents produits. Le vaste choix de tailles et de couleurs n’est pas non plus un hasard. Il est adapté aux multiples possibilités de combinaison des vêtements de la marque. Précision : le service de couture et d’impression de l’entreprise peut personnaliser les articles commandés au logo de la société.

Ergos : Gants de protection anti-coupures

Ergos a passé ses huit références de gants professionnels au tomodynamomètre, les a évalué à l’aune des dernières normes (EN 388 – 2016, Iso 13997), puis les a classé en fonction de leur résistance à la coupure sur une échelle allant de A et F. Résultat, un nouveau venu dans sa gamme, le gant Ergos 398400 s’est hissé au un niveau «E ». Adapté pour un usage en milieux secs et présentant risques de coupure très élevés, il se distingue par une bonne résistance à l’abrasion et à la déchirure. Taillé dans un polyéthylène haute densité renforcé d’un fil d’acier inoxydable, il peut être utilisé pour la manipulation d’objets coupants dans les secteurs du BTP et de l’industrie.

Shigematsu : masque de ventilation assistée “à la demande”

Avec le Synchro, Shigematsu présente un masque panoramique très léger (335 g) équipé d’un système de protection respiratoire à ventilation assistée « à la demande ». Contrairement aux autres systèmes, qui fonctionnent à débit continu (le moteur filtre et envoie de l’air en permanence), c’est l’inspiration du porteur qui déclenche la filtration et l’alimentation de ce masque. Intérêt ? La durée de vie de la batterie (9 h d’autonomie, chargée en 3h30) et du filtre est plus longue ; l’équipement, moins lourd et moins encombrant ; la protection respiratoire, plus efficace : le masque reste en surpression permanente, même en cas de rupture d’étanchéité. En prime, selon le constructeur : le confort, l’efficacité (mise en route immédiate) et la simplicité d’utilisation (automatique, sans bouton ni cordon).

J.D