Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Constructeurs – Le retour de Liebherr sur le marché de la manutention tout terrain

Constructeurs – Le retour de Liebherr sur le marché de la manutention tout terrain

25 octobre 2017
<span>Constructeurs</span> – Le retour de Liebherr sur le marché de la manutention tout terrain

Huit nouvelles plateformes disponibles dans vingt-six configurations différentes. Liebherr revient sur le segment des chariots élévateurs tout terrain à déport de charge  avec une offre homogène et performante en se concentrant sur les petites hauteurs (6 à 10 m). Explications.

La visibilité depuis le poste de conduite a été significativement améliorée, grâce à l’implantation abaissée de la flèche.

Liebherr ne pouvait être absent de l’une des familles de matériels de chantier synonyme de volumes et dont les ventes restent parmi les mieux orientées du marché, car ventilées entre la construction, l’agricole et l’industriel et bénéficiant de la polyvalence du produit.

Sur ce segment de marché très concurrencé, Liebherr mise sur une offre segmentée et des arguments techniques qui ont fait leur preuve dans d’autres familles de matériels. Pour coller aux différentes applications, le constructeur décline son offre dans deux versions : l’une pour les missions les plus exigeantes, telle que la manutention de matériaux , l’autre pour des applications moins contraignantes dans lesquelles la notion de coûts opérationnels prime.

Dès janvier prochain, le réseau Liebherr commercialisera trois modèles de 7 m, avec trois capacités charge de respectivement 3,2, 3,6 et  4,1 t, ainsi qu’un modèle de 6 m et un modèle de 10 m de capacité de charge de 3,3 t. Tous sont issus de l’usine autrichienne  de Telfs, implantée dans le Tyrol. Courant 2018, seront commercialisés deux modèles de 7 m, dont la capacité nominale varie de 4,6 et 5,5 t. Un modèle de 9 m, avec une  capacité de 6 t viendra compléter la gamme.

Priorité à la sécurité

Le niveau d’équipement et la qualité perçue de l’aménagement intérieur de la cabine positionnent la marque aux premiers rangs.

Enjeu N°1 sur les chantiers, la sécurité  a dicté les travaux du bureau d’études de Telfs. L’enjeu ? Parvenir à dégager la visibilité optimale pour l’opérateur tout en lui proposant un environnement de travail simple et intuitif. Avec un point d’ancrage abaissé de la flèche,  éléments télescopiques  redessinés et un capot moteur, l’opérateur bénéficie d’une visibilité totale amplifiée par le pare-brise panoramique.

La grille intérieure (ROPS/FOPS), a été dessinée pour entraver au minimum la visibilité vers l’extérieur, l’opérateur conservant en permanence une bonne vision sur la charge. Pour son agrément de travail, une manette de commande  multifonctions, sur les modèles S, regroupe les principales commandes. L’opérateur gère l’ensemble de ses opérations de manutention d’une main, l’autre permettant de manœuvrer le chariot élévateur à déport de charge.

Le dispositif en faveur de la sécurité est complété par un système de caméra, différents kits d’éclairage ainsi qu’un kit de commandes manuelles permettant de régler la vitesse de la transmission et le débit hydraulique en fonction de l’application.

Conception éprouvée       

Pour ces nouveaux modèles, Liebherr a opté pour une chaîne cinématique éprouvée, avec  une motorisation Deutz de 3,6 l de cylindrée, développant 74 kW ou 100  kW, et 4,1 l de cylindrée développant 115 kW, satisfaisant aux normes Phase IV (Tier 4 Final) régissant les émissions, grâce à la présence d’un catalyseur d’oxydation Diesel (COD) et de la réduction catalytique sélective (SCR).

Dans cette logique, les modèles motorisés avec le moteur de 4,1 l de cylindrée sont équipés d’un filtre à particules Diesel en série, le dispositif étant proposé en option d’usine pour les modèles de 3,6 l de cylindrée. A noter, le constructeur s’engage à fournir des motorisations adaptées aux marchés non régulés (IIIa), et/ou la qualité des diesel commercialisés n’est pas suffisante pour assurer un fonctionnement optimal du moteur.

Dans tous les cas, la puissance délivrée par le moteur thermique est exploitée par une transmission hydrostatique à entrainement continu et permanent développant une force de traction maximale de 70 kN. Avantage induit, le dispositif de freinage associé à la transmission hydrostatique, qui allie fiabilité, performance et usure minimale des composants. Liebherr propose en série, l’aide au démarrage en pente ainsi que l’activation automatique du frein de stationnement pour une sécurité totale et un confort de l’opérateur.

Efficacité hydraulique

Outre la chaîne télescopique, le constructeur a concentré ses efforts sur le circuit hydraulique. Les modèles « S » reçoivent une pompe hydraulique à détection de charge dont le débit nominal s’élève à 160 l/min, associée à une répartition  du débit indépendante de la charge permettant des mouvements de travail conjugués. A la clé, des cycles de travail accélérés, donc une productivité accrue.

Configuration personnalisée

Afin de configurer la machine à l’application ciblée, le constructeur propose une élaboration « sur mesure » du chariot élévateur tout terrain à déport de charge, le client pouvant opter pour l’implantation d’un ventilateur réversible pour le nettoyage du radiateur, des grilles de protection supplémentaires ou des protections additionnelles de la transmission. Un dispositif automatique de décompression du circuit hydraulique et une ligne hydraulique supplémentaire sont également disponibles.

Attache rapide universelle

Pour une polyvalence maximale, Liebherr propose son système d’attache rapide « maison », mais aussi des alternatives compatibles avec les différents outils des principaux faiseurs du marché de la manutention tout terrain.

J-N.O

Photo : Sur un marché très concurrencé, Liebherr propose une gamme de chariots tout terrain à déport de charge, robuste, puissante et efficace, offrant à l’opérateur un environnement de travail sûr et confortable.

 

Commercialisation : accord avec Claas

Depuis mars 2015, Liebherr Werk Telfs GmbH et le groupe Claas sont liés par un contrat de partenariat de type OEM pour les chariots élévateurs à déport de charge destinés au marché agricole. Ces derniers sont commercialisés par le réseau Claas, Liebherr se réservant les applications Construction et Industrie.