Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Coffrages – Paschal : technicité avant tout

Coffrages – Paschal : technicité avant tout

15 décembre 2016
<span>Coffrages</span> – Paschal : technicité avant tout
Philippe Neveu, directeur général de Paschal : « Il n’y a pas eu de révolution depuis l’invention du coffrage manu-portable il y a quarante ans. Le produit est plutôt abouti et fait plutôt l’objet d’adaptations. »

Philippe Neveu, directeur général de Paschal : « Il n’y a pas eu de révolution depuis l’invention du coffrage manu-portable il y a quarante ans. Le produit est plutôt abouti et fait plutôt l’objet d’adaptations. »

Paschal fabrique une gamme et quatre lignes de coffrages métalliques à peau bois destinés aux chantiers de travaux publics et d’ouvrages spéciaux (barrages, tunnels…), rappelle Philippe Neveu, directeur général. Des outils manu-portables (« Treillis ») pour le coulage de regards, de voiles d’accès difficiles ou de longrines. Des banches traditionnelles (« Logo ») pour celui de murs, de culées ou de piles de ponts. Des coffrages cintrables (« Trapèze ») pour celui de voiles courbes de réservoirs ou de bassins de stations d’épuration et des coffrages poteaux (« Grip ») pour celui de piliers cylindriques ou carrés. Proposés avec des modules de différentes tailles et une gamme d’accessoires (passerelle grimpante, chevalet de coffrage de voile une face…), ces outils « s’adaptent au centimètre près » à la géométrie des ouvrages.

L’inventeur du coffrage manu-portable et du cintrable entend se singulariser à travers « la technicité » de ses produits. A l’exception de la ligne de coffrages poteaux, les autres peuvent être associées pour épouser les formes architecturales les plus complexes. Précision, tous les outils sont pucés, ce qui facilite la gestion des stocks. Pour le reste, l’industriel se charge des études et des plans puis apporte une assistance technique et une aide au montage à ses clients. C’est cette technicité qui a décidé Chantiers Modernes à lui confier la fourniture des coffrages des bassins du centre aquatique du nouveau complexe de loisirs de Marne-la-Vallée, souligne Philippe Neveu.

Le fabricant met également l’accent sur son savoir-faire en matière de coffrage de voûtes de tunnel à ciel ouvert ou en taupe avec des outils une face. Un savoir-faire qu’il a illustré récemment sur les chantiers de la LGV Tours-Bordeaux ou de la ligne 12 du métro parisien et qu’il illustrera bientôt sur la 14 pour le coulage de l’extrémité du tunnel débouchant gare Saint-Lazare.

J.D