Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Coffrages – Outinord : banche connectée

Coffrages – Outinord : banche connectée

19 décembre 2016
<span>Coffrages</span> – Outinord : banche connectée
François Massard, directeur régional Benelux, Nord-ouest et Sud-ouest d’Outinord : « Outinord se différencie à travers le poids de ses banches, qui sont les plus légères du marché, leur simplicité de montage ou encore, leur ergonomie. »

François Massard, directeur régional Benelux, Nord-ouest et Sud-ouest d’Outinord : « Outinord se différencie à travers le poids de ses banches, qui sont les plus légères du marché, leur simplicité de montage ou encore, leur ergonomie. »

Trois produits figurent au catalogue d’Outinord, détaille François Massard, directeur régional Benelux, Nord-ouest et Sud-ouest : une banche en métal (B 10 000), une autre à peau bois (TPMax) destinées au coffrage de piles de ponts et un coffrage circulaire en acier pour celui de fûts ou de bassins hydrauliques (CCRV 2011).

A Cadarache (Bouches-du-Rhône), le fabricant a livré 2 000 m2 de TPMax sur le site d’Iter. Pour adapter ses équipements aux ouvrages d’art, Outinord peut faire évoluer ses modules et concevoir des accessoires spécifiques. Exemple, les outils qui ont servis à coffrer des têtes de pont sur la LGV Tours-Bordeaux. L’industriel dit se différencier à travers le poids de ses banches (« Les plus légères du marché »), leur simplicité de montage (cônes d’assemblage avec jeu latéral et vertical) ou encore, leur ergonomie : vérins à hauteur d’homme, ouverture de trappe automatique…

Sylvain Lefeuvre, responsable du bureau d’études d’Outinord : « Les fabricants travaillent aujourd’hui sur la manipulation des banches sans effort et le coffrage sans huilage. A plus long terme, la banche connectée à des chances de voir le jour. »

Sylvain Lefeuvre, responsable du bureau d’études d’Outinord : « Les fabricants travaillent aujourd’hui sur la manipulation des banches sans effort et le coffrage sans huilage. A plus long terme, la banche connectée à des chances de voir le jour. »

Précision : les matériels de la marque sont compatibles les uns avec les autres. Outinord entend se distinguer aussi par une présence accrue sur le terrain (une nouvelle structure technico-commerciale se met en place) et une palette de services qui englobe les études, les calculs, les plans et l’assistance au montage.

Après avoir travaillé sur la sécurité et l’ergonomie des coffrages, observe Sylvain Lefeuvre, responsable du bureau d’études, les industriels continuent à réfléchir à la possibilité de réduire la pénibilité. Pour le responsable du bureau d’études, ils orientent désormais leurs efforts dans deux directions : la manipulation sans effort et le coffrage sans huilage des peaux. A plus long terme, Sylvain Lefeuvre considère que la banche connectée à de réelles chances de voir le jour.

J.D