Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Coffrages – Brand : légèreté, modularité et sécurité

Coffrages – Brand : légèreté, modularité et sécurité

12 décembre 2016
<span>Coffrages</span> – Brand : légèreté, modularité et sécurité
Guillaume le Boubennec, directeur commercial grands projets de Brand : « En coffrage vertical, le produit de demain devra associer le meilleur des cultures allemande et française du matériel : légèreté, modularité et reprise de charge d’un côté, sécurité intégrée et compacité de l’autre. »

Guillaume le Boubennec, directeur commercial grands projets de Brand : « En coffrage vertical, le produit de demain devra associer le meilleur des cultures allemande et française du matériel : légèreté, modularité et reprise de charge d’un côté, sécurité intégrée et compacité de l’autre. »

Au catalogue de Brand, deux gammes d’outils coffrants verticaux et horizontaux ciblent plus particulièrement les travaux de génie civil, indique Guillaume le Boubennec, directeur commercial grands projets. La première s’articule autour des panneaux (ossature métal/contreplaqué) d’une ligne de coffrages modulaires utilisée pour couler des voiles de grande hauteur ou des tabliers de ponts, des murs de soutènement ou de tranchées couvertes une face.

Associés à une console auto-grimpante (FCF), ils permettent aussi de coffrer des fûts culminant à plusieurs dizaines de mètres – 200 m pour le pont de la Moselle en Allemagne. Points forts ? La légèreté (liée à la peau boisée), la modularité (possibilité de concevoir des outils spécifiques …), la sécurité (plateau et garde-corps repliable attachés aux modules…), l’accessoirisation (nombre de pièces limité, tiges aveugles…) et corollaire, la productivité (gains de temps…). Autre argument : une reprise de pression de 8 t/m2 (contre 6 t/m2 habituellement) qui permet de couler des bétons à haute performance exerçant de plus fortes poussées (auto-plaçant…). Dans cette ligne, une nouvelle génération d’outil (Platinum) se distingue : peau en polymère, nombre limité de passages de tiges, pinces de serrage à demeure, reprise de pression de 10 t/m2…

En génie civil lourd, les coffrages horizontaux de la marque sont associés à des gammes d’étais (HP 21, 21 t en pied) et de tours d’étaiement (ST 60, 5 à 6 t) appropriés. Celle-ci reflète bien l’approche du fabricant en matière de sécurité et d’accessoires : légèreté (15 kg par élément), échelle incorporée, connexions autobloquantes, limitation du nombre de cadres et de pièces… Les tours peuvent soutenir des poutrelles, des plaques de contreplaqué, des panneaux boisés ou un coffrage de dalle en alu (Topek). Brand propose encore des profilés de franchissement aboutables (Infrakit) pour les ouvrages d’une portée inférieure à 15 m (tabliers, méga-poutres de dalles…) et des cintres (H 33) pour les portées supérieures à 15 m.

« Lorsque la productivité est associée aux chantiers de nos clients, nous essayons d’apporter des solutions éprouvées dans le bâtiment », observe le directeur commercial. Exemple : le coffrage de dalles Topec les dispense de monter tours, poutrelles et peaux coffrantes. Aujourd’hui, les entreprises sont de plus attentives au service, souligne Guillaume le Boubennec. Brand leur offre donc une large palette de prestations : études et conseils, plans de calepinage, suivi et assistance au montage des banches verticales, assemblage des coffrages horizontaux avec ses propres équipes… Le fabricant compte sur son offre de services pour faire flotter sa bannière sur les chantiers du Grand Paris.

J.D