Suivez-nous :         application      kit média      
Accueil - Matériels, Réseaux - Profession – Les chiffres-clés de la maintenance des matériels

Profession – Les chiffres-clés de la maintenance des matériels

21 novembre 2018
<span>Profession</span> – Les chiffres-clés de la maintenance des matériels

Les effectifs consacré à la maintenance ont progressé de 10 % au sein des entreprise adhérentes au Seimat* entre 2017 et 2019. Bénéficiant d’une nouvelle dynamique, ces métiers ont la cote.

La reprise de l’activité et la montée en puissance de projets phares comme le Grand Paris et les aménagements pour les Jeux Olympiques 2024 mettent dans la lumière les travaux publics. Une profession qui souffre traditionnellement d’un déficit d’image de marque et qui peine à recruter.

Cela vaut pour les métiers de la maintenance des matériels de TP, qui revêtent aujourd’hui, un caractère stratégique dans les entreprises de travaux, comme chez les distributeurs, les loueurs ou les réparateurs. Tous cherchent à renouveler leurs effectifs, à la faveur d’un effet pyramide des âges défavorable, à un surcroît d’activité et à des besoins de profils experts, à même d’intervenir sur des matériels de plus en plus sophistiqués.

Un enjeu de taille pour les entreprises et des opportunités pour les jeunes, mais aussi les personnes à la recherche d’un emploi ou en reconversion, tant ces métiers ont évolué au cours de ces dernières années. Ils illustrent une filière professionnelle technique d’excellence, aux perspectives positives, les emplois étant stables et pérennes, les entreprises contractualisant sous forme de CDI dans plus de neuf cas sur dix.

La profession

 

  • 7 000 entreprises

  • 70 000 salariés dont 41 000 mécaniciens

  • 18 Mds € de chiffre d’affaires

À retenir : 3 500 emplois de mécaniciens à pourvoir en permanence.

 

La formation

 

  • 150 établissements

  • 9 000 élèves/apprentis

  • 2 400 diplômés par an dont 1 500 en CAP, 700 en Bac Pro et 200 en BTS

À retenir : 1 000 postes non pourvus chaque année.

 

Les perspectives

Les effectifs sont à la hausse, une très large majorité d’entreprises ayant déjà procédé à des augmentations d’effectifs totaux en 2017 comme en 2018. La filière est sous tension. À l’instar de l’ensemble de la profession, elle cherche à embaucher pour faire face à des besoins grandissants. Le technicien itinérant, qui représente à lui seul plus de 40% des emplois de la maintenance sont particulièrement convoités.

  • Evolution des effectifs maintenance 2018/2017 : +7,2%

  • Evolution des effectifs maintenance 2019/2018 : +3 %

À retenir : les postes liés à la Maintenance représentent près de 40% de l’effectif total.

J-N.O

* Syndicat des entreprises internationales de matériels pour les Travaux publics, les carrières, les mines, le bâtiment, le levage, la manutention.