Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Constructeur – Pourquoi Caterpillar est-il prudent dans ses prévisions

Constructeur – Pourquoi Caterpillar est-il prudent dans ses prévisions

4 février 2019
<span>Constructeur</span> – Pourquoi Caterpillar est-il prudent dans ses prévisions

-9,13%. Le titre Caterpillar, qui a été sous pression tout au long de la séance, a dévissé le 28 janvier dernier la bourse de Wall Street. Un recul qui fait suite à la publication d’un communiqué sur les prévisions des ventes cette année.
Le titre du N°1 mondial des matériels pour la construction et les infrastructures constitue un indicateur avancé de la conjoncture internationale. A ce titre, il est considéré comme un baromètre de l’économie mondiale. Aussi, que l’industriel de Chicago fait état d’une baisse de la demande pour ses gammes en général, et tout particulièrement en Chine, les inquiétudes des investisseurs se manifestent immédiatement. L’annonce, par la voix de Jim Umpleby, président de Caterpillar Inc, est à replacer dans un contexte particulièrement délicat et qui échappe à l’industriel américain. De fait, la Chine enregistre un ralentissement marqué de son économie et les investisseurs s’inquiètent des conséquences de la guerre commerciale sino-américaine pour les entreprises. Les réserves exprimées par le dirigeant de Caterpillar n’est donc pas de nature à rassurer, notamment après l’avertissement récent du FMI indiquant un risque accru d’un ralentissement plus marqué de la croissance.

Progression

Si le groupe est aussi prudent dans ses perspectives 2019, c’est que dès le quatrième trimestre de l’année dernière, il a enregistré un ralentissement de ses ventes et de ses résultats. L’exercice 2018 est cependant un bon cru pour le groupe, avec un chiffre d’affaires de 54,7 milliards de dollars, en hausse de 20% par rapport à l’année 2017 et une position en cash de 7,9 milliards de dollars. L’année en cours risque d’être plus difficile. « Nos perspectives supposent une augmentation modeste des ventes basée sur les fondamentaux de nos divers marchés finaux ainsi que sur l’environnement macroéconomique et géopolitique », prévient Jim Umpleby, « nous continuerons à mettre l’accent sur l’excellence opérationnelle, y compris la discipline au niveau des coûts, tout en investissant dans des offres et des services élargis afin de générer une croissance rentable à long terme ».

Nouvelles technologies

A ce titre, la prochaine tenue du salon international Bauma permettra d’affiner ces prévisions et de préciser les grandes tendances du marché mondial. Le constructeur et son concessionnaire allemand, Zeppelin Baumaschinen GmbH, présenteront une large gamme d’équipements, de technologie et de services. Sous le motto « Réécrire les règles « , Caterpillar mettra l’accent sur les gain d’efficacité et de rentabilité dont les utilisateurs d’équipements profitent lorsqu’ils investissent dans les nouvelles gammes connectées et à la productivité améliorée.  Objectif : réécrire l’équation économique du chantier en optimisant la productivité sur site. De fait, le constructeur mise sur l’intégration des technologies les plus avancées pour améliorer les performances de ses machines et, in fine, énergétique, accroître la rentabilité de ses clients. Caterpillar présentera 64 machines, dont 20 sont des nouveautés, sur plus de 9 000 m2 de surface.

Jim Umpleby, Président de Caterpillar Inc. : « des prévisions d’activité prudentes pour 2019

J-N.O

Photo : Le ralentissement de l’économie chinoise pèse sur les perspectives d’activité de Caterpillar.