Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – Un plateau de formation des scaphandriers à Lorient

Travaux publics – Un plateau de formation des scaphandriers à Lorient

11 décembre 2015
<span>Travaux publics</span> – Un plateau de formation des scaphandriers à Lorient

L’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) et l’Inpp (Institut national de plongée professionnelle) ont ouvert un plateau de formation de scaphandrier des travaux publics sur l’ancienne base sous-marine de Lorient-Keroman. Unique en Europe, il proposera quatre types de formations: travaux sous-marins, activités hyperbare et portuaire, drones marins et sous-marins.

Le plateau a pris ses quartiers dans l’alvéole G du bloc K3 de l’ancienne base sous-marine avec l’objectif de proposer des formations en adéquation avec les besoins de recrutement des entreprises nationales mais aussi de faire de Lorient une place forte de l’expertise en travaux sous-marins et en ingénierie de formation dans le domaine maritime. Le SNETI (Syndicat national des entreprises de travaux immergés) évalue ces besoins de recrutement à une quarantaine de scaphandriers titulaire d’un CAH mention A classe 2 par an. Selon lui, cet emploi de niche est voué à un bel avenir, compte tenu des perspectives de développement du marché des énergies marines renouvelables, éolien et hydrolien. Douze à 24 stagiaires pourront être formés chaque année, ce qui permettra aussi de préserver le savoir-faire “sous-marin” hexagonal. Le centre proposera également des cursus de formation continue (perfectionnement, sécurité, réglementation), il se mettra aussi à la disposition des entreprises qui souhaitent expérimenter et former leur personnel à de nouvelles techniques : éolien, hydrolien, éoliennes marines en particulier.

Soutien des entreprises

Le défi est de créer à la fois un centre de formation aux travaux sous-marins et un plateau technique « sous l’eau » pour délivrer le titre professionnel de scaphandrier des travaux publics, souligne ses promoteurs qui espèrent rayonner sur la façade Atlantique, la Manche et la Mer du Nord. Le nouveau centre bénéficie du soutien de plusieurs entreprises de travaux sous-marins et de centres de formations complémentaires intervenant sur les thèmes de la sécurité, de la navigation ou des énergies marines renouvelables. L’alvéole G du bloc K3 a été entièrement réaménagée pour l’accueillir sur deux niveaux (738 m²) de bureaux, de salles de formation, de locaux techniques hébergeant les équipements nécessaires (compresseur, caisson de décompression…) et de vestiaires-sanitaires. La structure permet d’accéder directement au bassin en eaux et à son plateau d’entrainement en conditions réelles : eaux trouble, froide…

J.D

Photo : L’afpa s’est installée à Lorient sur la Base Bloc K3 où elle propose une formation de scaphandrier des travaux publics. Les stagiaires plongeurs s’entrainent dans l’une des alvéoles du K3.

Crédit photo : Stéphane Cuisset