Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – Colas à la hausse en 2017

Travaux publics – Colas à la hausse en 2017

23 février 2018
<span>Travaux publics</span> – Colas à la hausse en 2017

L’an passé, le chiffre d’affaires consolidé de Colas a progressé de 6 % à 11,7 milliards d’euros (+ 7% à périmètre et taux de change constants), une progression attribuée pour l’essentiel à la reprise de l’activité routière. Le résultat net part du groupe a baissé de 27 millions à 328 millions d’euros.

Dans la route, le C.A global s’est apprécié de 8 % à 9,7 milliards. Dans l’hexagone, les six filiales régionales ont enregistré une hausse leur activité de 8 %. En Europe (hors France), le chiffre d’affaires a progressé de 19% à périmètre et taux de change constants. La progression s’établit à 7 % en Europe du Nord et à 45 % en Europe centrale, un marché soutenu par la reprise des projets d’infrastructure financés par l’Union européenne. Le C.A a également gagné un point en Amérique du Nord et s’est amélioré de 7 % dans le reste du monde (hors Europe et Amérique du Nord). Il a cru de 18 % en Océanie, de 10 % en Afrique et dans l’Océan Indien, mais il s’est replié de 3 % dans les DROM.

Le chiffre d’affaires des activités de spécialités a lui aussi gagné un point à 2 milliards. Les pôles « Réseaux » et « Etanchéité » ont vu le leur s’apprécier respectivement de 22% et de 3%, alors que celui des pôles « Ferroviaire » et « Sécurité signalisation » est resté stable.

Fin décembre, le carnet de commandes du groupe était en hausse de 7% à 7,6 milliards d’euros (+ 9% à taux de change constants), le carnet hexagonal en croissance de 9% à 3,2 milliards, celui de l’international et de l’outre-mer en augmentation de 9 % à 4,4 milliards. D’importants marchés ont été remportés au quatrième trimestre. Parmi eux : trois contrats autoroutiers en Hongrie (330 millions) et trois autre de renouvellement et de maintenance de réseau ferré en France (300 millions) et au Royaume-Uni (255 millions).

Les perspectives apparaissent bien orientées. L’entreprise table sur une légère progression de son chiffre d’affaires routier national avec le soutien des projets du Grand Paris. Il table également sur une croissance de son activité en Europe, en Amérique du Nord (notamment au Canada) et dans le reste du monde, à l’exception de quelques zones (DROM, Qatar).

Le chiffre d’affaires des activités de spécialités devrait rester stable. Les mesures de redressement prises dans le pôle « Ferroviaire » (renouvellement du management, réorganisation des activités françaises, cessions d’actifs) devraient commencer à produire leurs effets cette année, précise l’entreprise. Le pôle « Etanchéité » bénéficiera de la bonne tenue du marché du bâtiment. L’activité « Sécurité signalisation » pourrait croître légèrement et devrait rester « stable à un niveau élevé » dans celle de « Réseaux ». Dans ce contexte, Colas table sur un chiffre d’affaires annuel « significativement supérieur à celui de 2017 », avec une marge opérationnelle courante en amélioration.

J.D

Crédit photo : Colas