Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - BTP – Progression de 4 % du salaire des cadres

BTP – Progression de 4 % du salaire des cadres

12 septembre 2016
<span>BTP</span> – Progression de 4 % du salaire des cadres

Les cadres du BTP figurent parmi ceux qui ont enregistrés les plus fortes progressions de salaire (+ 4 %, contre + 1,7 % en moyenne nationale) cette année, derrière ceux de l’informatique et des télécommunication (+ 6 à 6,8 %), de la comptabilité et de la finance (+ 5,4 %), de l’ingénierie et de l’industrie (+ 4,7 à 4,9 %).

Selon le dernier baromètre Expectra, le salaire des cadres a progressé de 1,7 % cette année, contre 1,2 % l’an passé. « La plus forte depuis 2012 » dans une catégorie pour laquelle « le taux de chômage est resté inférieur à 5 % sur la période », cette progression qualifiée de modérée « signe une sixième année de hausse consécutive du salaire des cadres. » Cette modération ou cette « bonne tenue relative du salaire des cadres » est attribuée à une reprise de l’activité économique et une décrue du chômage qui restent encore incertaines. Le secteur de l’informatique et des télécoms occupe les trois premières places du classement des dix meilleures progressions de salaire, supérieures à 6 %. Avec la reprise de son activité au premier semestre (+1 %) et une perspective de croissance favorable pour les mois à venir, le BTP est présent au huitième rang, avec des salaires revalorisés de 4 %. « Le chef de chantier (+ 4,4 %), l’ingénieur BTP (+ 4 %) et le conducteur de travaux (+ 2,3 %) tirent profit de la nouvelle dynamique de hausse du volume de chantier, en progression de 1,5 % sur un an », commente Expectra. Les compétences en négociation des achats (gestion de la sous-traitance et travaux supplémentaires) et en réhabilitation figurent par les compétences les plus demandées, « synonymes de plus-values salariales » avec la pénurie de ces profils. Avec une augmentation de 6 % des opportunités de mission et celle du nombre de permis de construire cette année, les dessinateurs (+ 3,4 %) et les projeteurs (+ 2,5 %) tirent aux aussi leur épingle du jeu.

J.D