Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Recyclage – Serpol et Vicat créent une plateforme de traitement des terres non inertes

Recyclage – Serpol et Vicat créent une plateforme de traitement des terres non inertes

21 décembre 2017
<span>Recyclage</span> – Serpol et Vicat créent une plateforme de traitement des terres non inertes

Sélectionné dans le cadre d’un appel à projets lancé par la Métropole de Lyon, Serpol, filiale de Serfim Dépollution, a choisi de s’adosser à Vicat pour valoriser les matériaux de démolition de la Vallée de la chimie. Une première plateforme de valorisation de terres non inertes a été créée en joint venture par les deux entreprises sous le nom de Terenvie.

Le partage des rôles est clairement défini. En amont, Serpol collectera et transportera les terres polluées sur cette plateforme. En aval, Vicat Eco Valorisation valorisera cette matière première pour la substituer en partie aux composants naturels du ciment.

« Pour Vicat, l’acte de construire ne doit plus être déconnecté de la déconstruction. C’est pour cela que nous nous engageons dans une démarche d’économie circulaire afin de repenser nos systèmes de production. Avec ce partenariat, nous illustrons ensemble la possibilité d’inscrire l’activité industrielle dans un nouveau modèle économique, environnemental et sociétal vertueux », explique Didier Petetin, directeur général.

Guy Mathiolon, président directeur général de Serfim, précise que ce partenariat vise également à « intéresser d’autres industriels, notamment de la vallée de la Chimie, au traitement et à la valorisation des terres polluées ».

La plateforme s’installera à Ramboz sur un site loué par la Métropole à côté de la raffinerie de Feyzin. Elle débutera son activité à la fin de l’an prochain.

J.D