Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Plan de relance autoroutier – 3,2 milliards de travaux en vue

Plan de relance autoroutier – 3,2 milliards de travaux en vue

3 septembre 2015
<span>Plan de relance autoroutier</span> – 3,2 milliards de travaux en vue

Le gouvernement a signé les avenants aux contrats de concession des sociétés d’autoroutes, prélude au lancement du plan de relance autoroutier par les sept concessionnaires concernés : APRR, AREA, ASF, Cofiroute, Escota, SANEF et SAPN. Un ballon d’oxygène pour le BTP.

En vertu de ce plan de relance, détaille un communiqué,Capture opérations autoroutesces chantiers généreront près de 10 000 emplois directs et indirects. Ils seront réalisés en contrepartie d’un allongement moyen de la durée des concessions de 2,5 ans, un schéma autorisé par la Commission européenne le 29 octobre 2014. Parmi ces chantiers figurent les raccordements d’extrémités sur la RCEA et la RN42 entre Saint-Omer et Boulogne-sur-Mer, la mise à 2×3 voies de l’A13 entre Pont l’Evèque et Dozulé, l’aménagement à 2×3 voies de l’A63 entre Ondres et Saint-Geours-de-Maremne, le complément de l’échangeur de Bailly-Romainvilliers sur l’A4, l’achèvement de l’itinéraire autoroutier A50-A57 à Toulon ou encore, la sécurisation des tunnels de l’A14 à l’ouest de Paris et différents travaux de mise aux normes environnementales. Précision, les sociétés d’autoroutes se sont engagées à confier 55 % des travaux à des PME et PMI indépendantes des groupes de construction et de concession. Dans le cadre d’un protocole d’accord conclu le 9 avril 2015, les concessionnaires se sont également engagées à verser un milliard d’euros à l’Etat pour le financement des infrastructures de transport, dont 500 millions d’euros au cours des trois prochaines années. Par ailleurs, un plan d’investissement de 100 millions a été lancé pour rénover les routes nationales, avec la perspective d’ouvrir 150 chantiers.