Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Entreprise, Marchés - Ouvrages Olympiques – Le franchissement attenant au Centre Aquatique Olympique attribué

Ouvrages Olympiques – Le franchissement attenant au Centre Aquatique Olympique attribué

18 mai 2020
<span> Ouvrages Olympiques <span/> – Le franchissement attenant au Centre Aquatique Olympique attribué

Le Conseil d’Administration de la Société de livraison des ouvrages olympiques a statué sur l’attribution de la concession du franchissement piéton attenant au Centre Aquatique Olympique (CAO).

L’attribution de la concession de service public d’exploitation du CAO, avec conception, construction et conception, construction et maintenance du franchissement piéton attenant a été décidée selon le calendrier prévisionnel suivant :

-signature du contrat de concession en juin 2020,

-études de conception de mai 2020 à avril 2021,

-dépôt des permis de construire au plus tard à la mi-novembre 2020,

-démarrage des travaux en mai 2021 pour une fin des travaux fin 2023.

La mise à disposition à Paris 2024 interviendra le 1er avril 2024, avant ouverture du CAO au grand public à l’été 2025. Equipement phare des Jeux de Paris 2024, le CAO se caractérise par l’héritage significatif et durable qu’il laissera après les Jeux en termes d’offre métropolitaine et territoriale, d’excellence sportive et d’attractivité internationale, de pratiques locales accessibles au plus grand nombre. Cet équipement se distingue par sa forte ambition environnementale mais aussi par l’innovation technologique qu’il porte.

Le futur Centre aquatique Olympique (CAO), sous maîtrise d’ouvrage de la Métropole du Grand Paris, sera construit à Saint-Denis (93) au coeur de la ZAC de la Plaine Saulnier, à proximité du Stade de France et du Village des Athlètes, et sera doté notamment de 2 bassins de 50 m, dont un bassin d’échauffement temporaire, un bassin de plongeant de 25 m et d’une tribune en fer à cheval de 6 000 places assises pendant les Jeux (crédit : Solideo).

Le Franchissement piéton et cycliste qui reliera le CAO au Stade de France devra être livré dans le même calendrier. En héritage, le franchissement et sa rampe de liaison constitueront un véritable espace public de liaison entre 2 équipements d’envergure et deux quartiers du territoire. Le montant total de la subvention Solideo est porté de 111,2 M€ à 154,7 M€ HT (50 % apportés par l’Etat et le solde par la Métropole du Grand Paris, la Ville de Paris, la Région Ile-de-France, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et l’EPT Plaine Commune). Ce coût est un montant ferme et non révisable dans la mesure où il inclut l’actualisation et les révisions jusqu’à terminaison. La Métropole finance en complément de cette subvention 20 M€ HT pour des améliorations spécifiques de programme au titre de l’héritage. Le coût total de l’opération est estimé à 174,7 M€ à terminaison.

Fonds d’innovation

La Solideo dispose d’un fonds « Innovation et écologie » de 48 M€ pour financer des projets consacrés à l’innovation et au développement durable et apporter ainsi des réponses aux grands enjeux auxquels nos villes seront confrontées à l’horizon 2050. Ce fonds a pour objet de permettre le déploiement d’innovations vertes dans la construction des ouvrages Olympiques et de soutenir les PME porteuses de solutions innovantes pour la ville durable de demain. Le Comité d’innovation, chargé d’attribuer ces fonds, s’est réuni le 5 mai 2020, afin d’examiner les projets innovants présentées par la Métropole du Grand Paris et le lauréat pressenti pour réaliser l’ouvrage – donnant lieu à un rapport spécifique. Il a ainsi proposé de fixer la dotation à 7,3 M€, qui intègre 7,08 M€ pour la construction d’une structure en catènes bois de grande portée -dont 6,54 M€, correspondant à 100 % des surcoûts de construction-,  et 540 000 € correspondant à 50 % des surcoûts liés au développement. Le solde, soit 220 000 € est destiné aux sièges de gradin en plastique recyclé. Le fonds d’innovation pour le CAO est inclus au sein de la dotation globale de 154,7M€ HT. Explication : pour la société de livraison des ouvrages olympiques, le projet porté par le groupement lauréat pressenti est conforme au programme et aux ambitions de la stratégie environnementale de l’établissement. La sobriété en énergie et en contenu carbone du projet, la compacité du bâtiment, y concourent. Dans son rapport, le Comité d’innovation considère que le CAO « atteint les objectifs environnementaux en matière de bilan carbone et d’efficacité de la conception fixés par le Conseil d’administration de la Solideo ».

J-N.O

Photo : L’attribution de la concession au groupement lauréat Bouygues Bâtiment Ile-de-France (mandataire), présentée à l’approbation du Conseil métropolitain du 15 mai, permet une signature du contrat au mois de juin. (Crédit Solideo).