Suivez-nous :         application      kit média      
Accueil - Marchés - Ouvrages d’art – Le Grand Prix national de l’ingénierie pour le pont Citadelle à Strasbourg

Ouvrages d’art – Le Grand Prix national de l’ingénierie pour le pont Citadelle à Strasbourg

21 octobre 2016
<span>Ouvrages d’art</span> – Le Grand Prix national de l’ingénierie pour le pont Citadelle à Strasbourg

Le groupe d’ingénierie Egis* a reçu le Grand Prix national de l’ingénierie pour la conception du pont Citadelle à Strasbourg. Réalisé sous la maîtrise d’ouvrage de la Compagnie des transports strasbourgeois, cet ouvrage est l’un des maillons du projet d’extension de la ligne D du tramway strasbourgeois vers la ville frontalière de Khel, en Allemagne. Construit par le groupement GTM Hallé et Eiffage Construction Métallique, le pont, qui a été livré à la fin de l’été, doit être mis en service en avril prochain. Outre le tramway, auquel il fera traverser le bassin Vauban, il accueillera  les circulations douces (piétons, vélos) pour desservir la ZAC Deux Rives en projet  sur les anciennes parcelles du Port Autonome de Strasbourg.

Ce pont métallique est surplombé par un arc qui supporte un tablier suspendu courbe d’une portée de 163 m. Si l’épure adoptée pour cet arc marque une volonté architecturale forte, ses formes constituent une réponse technique à l’analyse des efforts auxquels il est soumis. « Toute l’innovation réside dans la recherche d’une géométrie optimale du point de vue de l’équilibre des efforts », indique Jean-Bernard Nappi, architecte DPLG d’Egis et responsable du traitement architectural de l’ouvrage. L’implantation de l’arc, la largeur du tablier et la répartition des suspentes permettent de dégager les gabarits nécessaires aux circulations, motorisée et piétonne. « L’ouvrage est le fruit d’une conception très intégrée entre architecte et ingénieurs », souligne Claude Le Quéré, ingénieur ouvrage d’art d’Egis, en charge de la conception du Pont Citadelle.

*L’équipe Egis associe Jean-Bernard Nappi, architecte DPLG, Claude Le Quéré, Nabil Yazbeck, Alexandros Giannopoulos, ingénieurs ouvrages d’art, et Frédéric Menuel, expert ouvrages d’art.

J.D