Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Matériel – Pourquoi le président de Caterpillar revoit ses prévisions à la baisse ?

Matériel – Pourquoi le président de Caterpillar revoit ses prévisions à la baisse ?

9 mai 2016
<span>Matériel</span> – Pourquoi le président de Caterpillar revoit ses prévisions à la baisse ?

Le premier quadrimestre s’est traduit pour le N°1 mondial des matériels de TP par un baisse de 3,2 Mds $ US du chiffre d’affaires, à 9,5 Mds $ US. Une contraction de l’activité qui impactera l’exercice en cours, incitant Caterpillar à accélérer le virage numérique amorcé depuis plusieurs mois. Doug Oberhelman, président du groupe, livre son analyse.

La conjoncture reste difficile dans le secteur, Caterpillar devant faire face au retournement de plusieurs secteurs d’activité (mines, pétrole et gaz,…) et différents pays (Chine, Brésil, Russie,…). « Dans ce contexte, priorité est donnée à ce que nous sommes en mesure de contrôler, à savoir la qualité de nos matériels, notre position sur le marché, la sécurité dans les usines et à la réduction permanente des coûts de production et de restructuration », indique Doug Oberhelman, « nos coûts variables et de production ont diminué de l’ordre de 500 millions de $ US sur les quatre premiers mois par rapport à la même période de l’année dernière ». En dépit d’un léger mieux en Chine et d’un carnet de commandes à Bauma meilleur qu’escompté, les prévisions restent à la baisse : le chiffre d’affaires 2016 devrait s’inscrire entre 40 et 42 Mds $ US. En cause, les volumes de ventes mais aussi le niveau des prix. Dans ce contexte, Caterpillar devrait engager quelque 550 millions de $ US dans la restructuration de son outil de production, soit 150 millions de plus qu’initialement prévus. Explication : l’essentiel de ce surcoût est imputable à l’arrêt de la fabrication de camions routiers. Le groupe de Peoria maintient ses investissements dans la R&D et le digital. « Même si bon nombres des industries que nous servons sont difficiles actuellement, nous investissons pour le futur », confirme Doug Oberhelman, « nous poursuivons l’implémentation de solutions innovantes et le déploiement de notre stratégie digitale avec nos concessionnaires ». Pour le Président de Caterpillar, « tous nos développements Matériels et Technologies tendent vers un même but : abaisser le coût de possession d’une machine ou d’un  parc de machines de nos clients. Pour cela, nous avons fait le choix de la technologie. C’est à la fois une opportunité pour les exploitants mais aussi pour les concessionnaires Caterpillar ». Et Doug Oberhelman de conclure : « le concessionnaire est au centre du dispositif, c’est lui qui est en contact direct avec le client final. C’est pourquoi nous avons renforcé le programme de formation afin qu’ils soient en mesure de conseiller et de proposer la meilleur configuration à leurs clients ».

J-N.O

Photo : Doug Oberhelman, président de Caterpillar : « Nous restons concentrés sur ce que nous maîtrisons. »