Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Matériaux-Tunnels – Innovations tous azimuts au salon Bauma

Matériaux-Tunnels – Innovations tous azimuts au salon Bauma

15 avril 2016
<span>Matériaux-Tunnels</span> – Innovations tous azimuts au salon Bauma

Partie intégrante du salon Bauma depuis 2004, le secteur du matériel d’exploitation de carrières, de mines et de construction de tunnels présente de nombreuses innovations et améliorations à l’occasion de cette nouvelle édition. Tour d’horizon.

Pour l’exploitation minière et l’extraction de gravier, Man Truck & Bus a amélioré les véhicules de la gamme WorldWide qu’il destine aux marchés extra-européens. Avec un poids total autorisé de 33 t, le camion à benne basculante MAN TGS se présente comme une alternative plus économique aux tracteurs articulés. Sur le Man TGS 33.480 6×6 BB, le groupe d’essieux tandems présente désormais un empattement plus long de 1 500 mm, ce qui permet de monter des pneus uniques grand format de type 16 R 20. Les pneus de format 24 R 20,5 sont également adaptés au camion-benne lorsque la configuration du sol exige cet équipement. Avec le Man TGS WorldWide, le constructeur allemand a mis au point un camion capable d’affronter les routes les plus difficiles et les conditions climatiques extrêmes, froid glacial, neige ou fortes chaleurs. Dans les régions arctiques, un système de maintien de l’eau de refroidissement à température constante garantit le fonctionnement du camion jusqu’à moins 40°.

F. X. Meiller Fahrzeug- und Maschinenfabrik met en lumière les nouveaux modèles de camions bennes (P450) qu’il propose sur le segment des bennes lourdes. La nouvelle carrosserie et la forme plus ventrue de la benne abaissent le centre de gravité du véhicule en améliorant sa stabilité. Ces camions bennes de 28 m3 disent être aussi mobiles voire plus rapides que les tombereaux articulés. Avantages, ils peuvent se déplacer à vide ou partiellement chargés sur les routes entre deux sites. Une commande à distance permet de piloter la benne, d’ouvrir et de fermer la bâche coulissante à commande électrique. En option, des commandes séquentielles réduisent les manipulations nécessaires et limite le risque d’erreur.

L’entreprise espagnole MTG élargit sa gamme de dents (MTG Systems Starmet) avec deux nouveaux modèles, RSS et RSXX, destinés aux pelles d’exploitation minière. La RSS a été conçue pour travailler en terrain dur et très abrasif mais aussi pour résister à l’effet de levier. Avec une structure renforcée par un matériau d’usure, la RSXX se distingue par une exceptionnelle robustesse sur les terrains encore plus durs et plus abrasifs qui exigent une puissance de frappe élevée.

Spécialisé dans le traitement des matériaux, SBM Mineral Processing a développé un concasseur à mâchoires, STE 100.60, qui se destine au broyage du calcaire, du granit, des gravats, mais aussi des scories. Cette machine est équipée d’un nouveau système de protection contre la surcharge (Gap Release Control) et contre les « imbroyables », évacués automatiquement sans causer de dégâts.

Schäffer Maschinenfabrik ajoute à sa gamme de machines de construction quatre chargeuses sur roues équipées de moteurs de 37 à 75 kW. Parmi ses modèles, le 5650 Z, qui est propulsé par un moteur kubota de 2,6 l et 37 kW, offre un poids en ordre de marche de 4,5 t, une capacité de godet de 0,8 m3 et une hauteur de levage de 3,40 m. L’électronique embarquée permet de transformer la puissance du moteur en force de poussée et de réduire la consommation de carburant réduite. Elle pilote également une protection contre la surchauffe.

Spécialisé dans le matériel de travaux souterrains et miniers, Schauenburg Maschinen-und Anlagen-Bau met l’accent sur les installations de traitement des boues de rinçage et leur intérêt pour les procédés d’extraction par jet de liquide utilisés pour le creusement de tunnels et de micro-tunnels, le forage directionnel horizontal (FDH) et les parois moulées. Pour l’industrie minière, la société a développé des installations de lavage hydromécaniques fonctionnant en amont de la production de minerais. Le minerai est lavé, classifié et trié en fonction de son poids, ce qui permet de réduire les coûts de fonctionnement.
Siemens propose aux entreprises minières un système d’entraînement sans engrenage pour broyeurs SAG d’un diamètre de 42 pieds. Avantage sur les royeurs de 38 pieds : le débit peut être doublé ou quasi.

Avec un système intégré de concassage et de transport (Integrated skip Conveying and crushing system), ThyssenKrupp Resource Technologies offre une alternative plus économique au camion. Sur le principe, deux skips reliés par une poulie assurent transportent le matériau sur rails entre le point de chargement et l’installation de concassage, y compris sur terrain très pentu.

Volvo Construction Equipment braque les projecteurs sur un nouveau modèle de tombereau articulé, A60H. La capacité de chargement de ce véhicule (55 t) est supérieure de 40 % à celle de la série A40. Avantage pour l’utilisateur : une réduction des coûts à la tonne. Ce tombereau dit offrir une alternative aux bennes basculantes à cadre rigide et aux gros engins de chantier sur les terrains meubles et les routes irrégulières ou escarpées, parce qu’il permet de transporter un volume comparable de matériaux avec des rotations plus rapides. La stabilité, le confort et la vitesse de déplacement sont assurées par une chaîne cinématique parfaitement synchronisée, un contrôle automatique de traction (y compris un blocage du différentiel à 100 %), un pivot ne nécessitant aucun entretien, une direction hydromécanique et une suspension active du châssis avant.

Zeppelin Baumaschinen, qui a repris commercialisation et l’entretien des machines d’exploitation minière de Caterpillar Global Mining fin 2013, présente un rabot pour extraction minière en longues tailles, GH 800, qui sera exposé avec trois unités de soutènement de la société Rag Anthrazit Ibbenbüren. Zeppelin présente encore une pelle hydraulique (328DLCR Cat) dont la flèche a été conçue pour le percement de tunnels. La machine offre un rayon de rotation arrière de 1,90 m seulement. Elle affiche une hauteur de travail de 5,50 m et une avancée de 2,30 m. Cette excavatrice de 43 t n’est pas plus encombrante qu’un modèle 27 t en étant plus rapide et plus puissante.

J.D

Crédit photo : UNPG