Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Kiloutou – Redonner de la valeur à la location

Kiloutou – Redonner de la valeur à la location

6 avril 2015
XAVIER DU BOŸS PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL DE KILOUTOU « Malgré deux années difficiles, la location de matériels reste un métier très porteur à moyen terme ».

XAVIER DU BOŸS PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL DE KILOUTOU « Malgré deux années difficiles, la location de matériels reste un métier très porteur à moyen terme ».

Dans un marché difficile, Kiloutou se transforme pour s’adapter à la location de demain. Priorité est donnée à l’unification des réseaux et à la mise en place du concept de multi-spécialiste intégré.

« Même si elles ont été masquées par la mauvaise conjoncture de 2014, quelques tendances lourdes se confirment dans le secteur », constate Xavier du Boÿs, président directeur général de Kiloutou. « À long terme, les exigences en matière de services s’exprimeront de plus en plus, tant au niveau RSE, développement durable, que délais de livraison ou qualité des matériels ». Déjà le loueur observe une accélération du changement de comportement des clients qui, se recentrant sur leur « core business », demandent plus de simplicité au quotidien, plus de flexibilité et plus de productivité. L’ambition de continuer à donner de la valeur à la location est réaffirmée avec l’accélération de sa politique de formation clients, l’optimisation des process, outils et systèmes de travail et la poursuite de sa capacité à innover.

En 2014, les conditions de marché, caractérisées par la pression sur les prix et la baisse de volume, ont affecté les ratios du deuxième loueur français : la rotation du parc s’est dégradée sans que les coûts puissent être abaissés dans les mêmes proportions, ce qui s’est traduit par une légère baisse de marge. Des investissements de renouvellement ont permis de maintenir l’âge moyen du parc. « Nous avons maintenu nos prix au premier semestre puis nous nous sommes ajustés au niveau du marché, regrette Xavier du Boÿs. « Et le retour sur capitaux investis recule ».

Croissance interne et croissance externe sur le coeur de métier comme en diversification, en France comme à l’international : les axes de développement demeurent inchangés dans un marché domestique qui, au moins au premier semestre, restera difficile en termes d’activité. À plus longue échéance, les perspectives restent favorables : les besoins en matière de Construction sont considérables et de nouvelles méthodes constructives se profilent qui favorisent le recours à la location et préfigurent l’externalisation et l’économie de la fonctionnalité.

INTÉGRATION DES RÉSEAUX

La mise en place du concept de multi spécialiste intégré a été finalisée. Le principe : un ensemble de structures spécialisées qui travaillent ensemble pour apporter le service le plus adapté aux besoins du client grâce à une expertise propre dans un domaine particulier comme l’élévation, le TP, et plus récemment la construction modulaire avec le rachat de la société Akmo. L’enjeu : pouvoir orienter le client vers l’expertise nécessaire à un moment donné en matériels ou services tout en bénéficiant des synergies comme par exemple une logistique optimisée et centralisée en région. À la clé, une meilleure efficacité opérationnelle et une réactivité accrue dans le cadre d’une organisation plus fluide, « que les clients reconnaissent, en particulier les grands comptes ». Le loueur a augmenté sa part de marché au sein du groupe Vinci en progressant significativement au sein de certaines filiales . « Cela a créé un choc dans le marché , souligne Xavier du Boÿs. Nos investissements ont été renforcés en conséquence ».

Jean-Noël Onfield

 

INTERNATIONALISATION

En l’espace de 18 mois, Kiloutou s’est hissé dans le peloton de tête en Pologne, un pays cible pour le développement en Europe. Les rachats successifs d’EWPA et de Tytanium ont assis l’activité du loueur, face aux grands réseaux scandinaves et aux acteurs locaux portés, par une dynamique qui profite à la location. Une première expérience européenne qui conforte le loueur dans sa capacité à s’exporter en Europe.

 

LES CHIFFRES

458 millions d’euros CA 2014

-3 % variations 2014/2013

= prévision 2015

3 500 collaborateurs

400 agences