Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Infrastructures – Un mur anti-bruit en béton de caoutchouc sur la RN171

Infrastructures – Un mur anti-bruit en béton de caoutchouc sur la RN171

22 juin 2016
<span>Infrastructures</span> – Un mur anti-bruit en béton de caoutchouc sur la RN171

A Prinquiau, une localité située sur la RN 171 entre Saint-Nazaire à Nantes, le quartier La Ramée se dresse à quelques dizaines de mètres de cette liaison à quatre voies et d’une bretelle d’accès. Pour supprimer les nuisances sonores, la direction des Routes de Loire-Atlantique a élevé un mur antibruit sur la bretelle et une section de la nationale, un ouvrage complété par un merlon de terre de 70 m de long. Pour ce projet, elle a privilégié des panneaux en béton de caoutchouc. Insensible aux intempéries (humidité, chaleur, UV, gel…), imputrescible et ne nécessitant aucun entretien, ce matériau composite réutilise des billes de latex issues du recyclage des vieux pneus – 8 par mètre carré posés. La société Capremib a été chargée de fabriquer les écrans et d’y graver un motif de vague en écho à celui qui orne ceux de l’échangeur voisin de Trignac. Ces écrans de 3 à 3,50 m de hauteur et de 4 m de large associent une couche de 18 cm de béton de caoutchouc pour absorber le bruit côté route et une strate de 10 cm de béton peint pour parfaire l’isolation phonique coté habitations. Pour assurer la continuité visuelle de l’ouvrage (une exigence du maître d’ouvrage ), Capremib a imaginé un système de recouvrement des poteaux ou de fixation invisible qu’Emmanuel Hamon, directeur des travaux de la société Lépine TP, qui a installé 55 panneaux de 4 et 5 tonnes, explique ainsi : « Une engravure entre le béton armé et le béton de caoutchouc nous a permis d’enchâsser les panneaux dans les poteaux profilés HEA 200 disposés tous les 4 m. Les douilles incorporées lors de la fabrication permettaient de les plaquer contre les poteaux. »

J.D