Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Infrastructures – Grand Paris Express : des retombées économiques appréciables

Infrastructures – Grand Paris Express : des retombées économiques appréciables

12 juillet 2017
<span>Infrastructures</span> – Grand Paris Express : des retombées économiques appréciables

Depuis le début de janvier, les ouvertures de chantier se multiplient sur la ligne 15 Sud du Grand Paris Express. D’ici à la fin de l’année, quarante trois seront sur les rails. Tous les marchés de génie civil sont attribués. Le premier tunnelier du réseau sera monté à Champigny-sur-Marne en novembre. Un an environ après le lancement du premier chantier de la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart, les effets de ces travaux sur l’emploi et l’activité économique des entreprises sont déjà appréciables, souligne la Société du Grand Paris (SGP), en se référant aux chiffres produits par son Observatoire des PME.

Entre 2013 et 2017, 12 % des paiements effectués par la SGP ont été effectués, selon lui, auprès de PME et 20 % auprès d’ETI pour un montant de 570 millions d’euros. En volume, 72 % de ses fournisseurs sont des PME. La ligne 15 Sud joue un rôle moteur dans cette dynamique. Les deux derniers des huit marchés de génie civil ont été signés début juillet. Ces huit marchés représentent 3,7 milliards d’euros. Sur ce montant, 20 % ont été attribués à des PME, et 163 d’entre elles s’activent déjà sur les chantiers. « Les contrats du Grand Paris Express bénéficient déjà à 963 PME, soit plus de 90 % du total de nos fournisseurs », précise Philippe Yvin, président du directoire de la SGP.

Autre priorité : l’accueil des jeunes et des personnes en difficultés professionnelles. Les marchés de génie civil de la ligne 15 Sud représentent 1,1 million d’heures en insertion, soit 600 équivalent temps plein annuels. Toutes les sociétés qui s’activent sur le Grand Paris respectent ou dépassent l’engagement de 5 % des heures travaillées réservées à ces publics. Trente sept contrats de travail sont déjà signés sur cinq des huit lots de génie civil de la 15 Sud : un tiers concerne des jeunes ; un autre tiers ; des bénéficiaires du RSA ; et le dernier, des chômeurs de longue durée.

J.D